Intervention de Jean-Charles Larsonneur

Réunion du mercredi 23 octobre 2019 à 9h30
Commission de la défense nationale et des forces armées

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Charles Larsonneur :

Monsieur le rapporteur, je vous remercie de prendre en compte les effets attendus du Brexit, notamment sur la pêche, et de veiller à ce que notre marine ait les moyens de faire face à cet événement.

Ma question porte sur l'interopérabilité de nos forces avec la marine britannique. Le porte-aéronefs HMS Queen Elizabeth a débuté ses essais en mer avec ses F-35. Si mes informations sont bonnes, la Royal Navy devrait donc intégrer son second porte-aéronefs en décembre. Nos liens avec nos homologues britanniques sont étroits, plus étroits encore que ceux qu'ils entretiennent avec l'US Navy. Quelles coopérations opérationnelles sont envisagées dans le détroit d'Ormuz, en mer d'Oman ou dans le golfe de Guinée ? Envisage-t-on une force expéditionnaire commune, voire, à terme, un groupe aéronaval commun ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion