⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Meyer Habib

Séance en hémicycle du mardi 3 décembre 2019 à 15h00
Lutte contre l'antisémitisme — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMeyer Habib :

Tout est résumé par cet extrait du magnifique livre de Chateaubriand – qui fut ministre des affaires étrangères – , Itinéraire de Paris à Jérusalem, dans lequel il écrit en 1811 que le peuple juif « a assisté dix-sept fois à la ruine de Jérusalem, et rien ne peut le décourager ; rien ne peut l'empêcher de tourner ses regards vers Sion. » Le sionisme réside au coeur de l'identité juive.

En 1791, la France a été pionnière dans l'émancipation des juifs, …

1 commentaire :

Le 11/12/2019 à 18:36, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Le sionisme réside au coeur de l'identité juive."

il s'agit là d'un débat privé dans lequel la République n'a pas lieu d'interférer, car pour la République tous les citoyens sont égaux sans distinction d'origine, de race ou de religion, et donc elle n'a pas à savoir ce qui se cache derrière telle ou telle origine, telle ou telle religion.

Une loi pour tous, une citoyenneté pour tous. La sanction de l'antisionisme revient pour l'État français à interférer dans une affaire privée qui ne la regarde pas : les juifs font ce qu'ils veulent, il y en a qui sont sionistes, il y en a qui ne sont pas sionistes, cela les regarde en tant qu'individus privés, et la République française n'a pas à intervenir dans cette affaire.

Et on ne peut pas culpabiliser les Français, même sans sanction, s'il ne sont pas favorables au sionisme.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion