Intervention de André Chassaigne

Séance en hémicycle du jeudi 19 décembre 2019 à 9h00
Lutte contre le gaspillage et économie circulaire — Article 8 ter

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAndré Chassaigne :

Ce n'est quand même pas le Gosplan ! On peut d'autant plus se fixer des objectifs chiffrés en la matière, à l'inverse de ce que vous prétendez, que ce texte le fait déjà dans de très nombreux articles.

C'est un enjeu prioritaire et des expérimentations de réutilisation de l'eau au sortir des stations d'épuration sont d'ores et déjà en cours, comme dans l'agglomération de Narbonne pour la viticulture ; l'eau de la sucrerie de Bourdon dans l'agglomération clermontoise sert à l'irrigation. Les expérimentations sont multiples et même s'il faut poursuivre les recherches sur la qualité de l'eau, qui doit faire l'objet de normes exigeantes, il faut favoriser de telles initiatives.

C'est d'autant plus indispensable que les aides à l'investissement dans l'irrigation sont soumises aujourd'hui à la mutualisation de l'utilisation de l'eau. Ce sont ces synergies qui doivent être recherchées dans le domaine de l'eau, qu'il s'agisse de son utilisation, de son traitement ou de ses usages agricoles, industriels ou comme eau potable. L'enjeu est primordial et c'est pourquoi il faut voter cet amendement.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion