Intervention de Ugo Bernalicis

Séance en hémicycle du mercredi 26 février 2020 à 15h00
Système universel de retraite — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaUgo Bernalicis :

Nous centrons la focale sur le cas des avocats, à raison me semble-t-il, car ils se mobilisent à cette fin et méritent que nous les défendions, mais il ne faudrait pas croire que les autres professions libérales sont tout à fait satisfaites de votre projet de loi, monsieur le secrétaire d'État.

Pour certaines d'entre elles, peut-être les cotisations retraite seront-elles inférieures à celles d'aujourd'hui, mais leurs pensions seront-elles au même niveau ? Évidemment non : elles seront inférieures à celles qu'ils espèrent obtenir dans le système en vigueur, quitte à cotiser davantage. En fin de compte, qu'on prenne votre système par un bout ou par un autre, on constate qu'il fait surtout des perdants.

Quant aux avocats, un fait devrait vous mettre la puce à l'oreille. Les avocats fiscalistes ont fini par tomber d'accord avec ceux qui se consacrent seuls, dans un petit cabinet, à l'aide juridictionnelle, et qui ne gagnent pas un clou : tous sont d'accord pour se mobiliser contre votre réforme, alors que la majorité de leur profession – les sondages à la sortie des urnes l'ont démontré – avaient voté pour La République en marche.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion