⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Jean-Louis Touraine

Séance en hémicycle du mardi 28 juillet 2020 à 21h30
Bioéthique — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Louis Touraine, rapporteur de la commission spéciale :

Bien sûr, nous ne voterons pas pour ces amendements, qui, pour résumer, cherchent à interdire l'accès à l'AMP aux couples de femmes et aux femmes seules. Nous avons déjà donné nos arguments à de nombreuses reprises.

Les femmes seules, auxquelles l'AMP est ouverte ici, ont, comme le prouvent les exemples étrangers, mûrement réfléchi à leur projet. Ainsi, en Belgique, 30 % des femmes seules sont récusées. On voit donc bien que les équipes clinicobiologiques réalisent une analyse sérieuse des circonstances qui permettent à des femmes de faire prospérer le projet parental. Les études qui portent sur des enfants nés d'AMP à une femme seule montrent qu'ils n'ont pas connu plus de problèmes d'épanouissement que dans les autres familles. Bien entendu, tout cela ne signifie pas qu'il ne faudra pas veiller avec une attention soutenue sur ces enfants et ces familles, comme sur tous les enfants et toutes les familles.

Madame Thill, la possibilité effective d'adoption d'un enfant par des femmes en couple ou par des femmes seules est malheureusement exceptionnelle. La loi le prévoit, il n'est pas permis aux conseils de famille d'exercer la moindre discrimination, mais, en pratique, les couples hétéroparentaux peuvent avoir des chances d'adopter, alors que, pour l'instant, en France, les autres n'en ont que très rarement.

Par ailleurs, il faut distinguer les familles monoparentales subies, qui sont souvent dans la précarité, et les familles monoparentales choisies, préparées, anticipées, qui ne sont pas du tout dans des conditions aussi défavorables et qui, généralement, ne sollicitent pas d'aide particulière.

1 commentaire :

Le 08/08/2020 à 18:51, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Des millions et des millions d'années pour la nature pour mettre au point la procréation normale, et quelques années à l'homme pour jouer les apprentis sorciers.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion