⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Isabelle Santiago

Séance en hémicycle du mardi 29 septembre 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Affrontements dans le haut-karabagh

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaIsabelle Santiago :

Monsieur le Premier ministre, dimanche dernier, l'armée azerbaïdjanaise a lancé une attaque militaire massive contre la république d'Artsakh. Ses bombardements et ses attaques d'artillerie dans la capitale ont notamment touché des populations civiles, dont des enfants. C'est d'ailleurs la deuxième recrudescence du conflit en moins de six mois, après les combats de juillet.

De plus, alors que le président Erdogan se fait de plus en plus menaçant vis-à-vis des Européens, nous rappelons que le soutien politique et militaire inconditionnel de la Turquie à l'Azerbaïdjan porte une responsabilité importante dans la gravité de la situation actuelle.

La réaction de la France, coprésidente du groupe de Minsk, doit être immédiate et sans faiblesse. Nos accords commerciaux ne sauraient être l'alpha et l'oméga de notre diplomatie. Nous souhaitons aussi que le Conseil de sécurité de l'ONU – l'Organisation des Nations unies – réagisse très fortement dans cette région du Caucase. Pouvons-nous compter pleinement sur la détermination de la France à agir en ce sens ?

À l'occasion de ma première question au Gouvernement, je veux enfin rappeler solennellement dans cette assemblée mon amitié et mon soutien envers les habitants de la République d'Artsakh et le peuple arménien. J'y suis allé, et j'y ai vu des visages de femmes, d'enfants et d'hommes. Je vous remercie de votre réponse, même si c'est la deuxième question sur ce thème, après celle de mon collègue et ami François Pupponi.

1 commentaire :

Le 05/10/2020 à 17:06, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"De plus, alors que le président Erdogan se fait de plus en plus menaçant vis-à-vis des Européens"

C'est fou ce que les Européens ont peur d'Erdogan...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion