⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Anne-Laure Blin

Séance en hémicycle du mardi 27 octobre 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Lutte contre l'islamisme

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAnne-Laure Blin :

Dix jours, monsieur le Premier ministre ; voilà dix jours qu'un nouvel acte de barbarie a frappé la France. Pendant vingt-quatre heures, nous avons pensé qu'il y aurait, enfin, une prise de conscience générale.

Osons le dire : notre pays est la cible d'un islam politique qui nous ronge de l'intérieur. Quand un sondage dévoile que 27 % des sondés veulent que la charia prévale sur les lois de la République, que doit-on en déduire ? Quand plus de la moitié des enseignants s'autocensurent pour éviter les incidents, que doit-on penser ? Quand nos prisons regorgent de prisonniers de nationalité étrangère susceptibles de se radicaliser, que doit-on faire ?

Allons-nous dire enfin, catégoriquement, que l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne doit être exclue et que la question de sa sortie de l'OTAN doit être évoquée ? Allons-nous continuer à subir des pressions extérieures et les laisser nous dicter notre conduite ? Ces forces étrangères insultent notre souveraineté, nos valeurs, nos libertés, nos institutions et même notre Président de la République. L'islam politique nous fait un chantage économique et un chantage aux migrants. Allons-nous faire preuve d'autorité ou allons-nous encore céder ?

Monsieur le Premier ministre, quand défendrez-vous enfin les valeurs françaises et notre civilisation judéo-chrétienne ?

1 commentaire :

Le 29/10/2020 à 12:00, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Quand plus de la moitié des enseignants s'autocensurent pour éviter les incidents, que doit-on penser ?"

Que la politique d'immigration des personnes en provenance des pays musulmans a été très mal pensée depuis 40 ans au moins; Il est inconcevable de ne pas faire un test systématique de citoyenneté et de connaissance des lois françaises à toute personne désireuse de s'établir en France.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion