⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Sophie Mette

Séance en hémicycle du vendredi 6 novembre 2020 à 9h00
Projet de loi de finances pour 2021 — Mission culture (état b)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSophie Mette :

Il propose une nouvelle répartition des crédits de la culture afin de mieux soutenir le patrimoine linguistique.

Les langues régionales sont une partie intégrante de notre culture, de notre histoire et de notre patrimoine, comme l'indique l'article 75-1 de la Constitution. Elles contribuent à la vitalité de nos territoires en participant à la valorisation de nos traditions et favorisent la transmission d'une mémoire et d'une culture. Mais elles sont en danger. Selon l'UNESCO, l'école comme l'ensemble des politiques culturelles devraient être des relais de leur diffusion. Il convient donc de favoriser la pratique des langues régionales et d'augmenter, dans ce but, les crédits de l'action « Langue française et langues de France ».

1 commentaire :

Le 13/11/2020 à 10:13, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Et l'apprentissage facilité de la langue arabe dans les écoles primaires, c'est en faveur du développement de la culture française ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion