⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Jean-Yves le Drian

Séance en hémicycle du mardi 10 novembre 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Politique étrangère de la turquie

Jean-Yves le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères :

À plusieurs reprises déjà, je me suis exprimé sur le comportement belliqueux et insupportable de la Turquie. Vous avez rappelé la liste de six terrains de confrontation où ce pays s'est engagé dans une spirale dangereuse en Europe et en Méditerranée.

À plusieurs reprises aussi, j'ai déclaré publiquement qu'un saut qualitatif majeur avait été fait, au-delà des événements que vous venez de rapporter, lorsque le président Erdogan a appelé à la haine contre notre pays et a insulté les valeurs qui fondent notre nation.

Les autorités turques ont récemment condamné les attentats de Nice et de Vienne, mais nous attendons des clarifications majeures dans deux registres.

Nous attendons que les autorités turques remettent en cause les déclarations à l'encontre de la France, traitant notre pays de nation islamophobe. Nous attendons aussi un changement de posture de la Turquie concernant les terrains de confrontation précités, faute de quoi des mesures seraient prises à son encontre, y compris des sanctions, lors du rendez-vous que les membres de l'Union européenne se sont fixé au mois de décembre à Bruxelles. Tout est sur la table.

1 commentaire :

Le 16/11/2020 à 11:18, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

" traitant notre pays de nation islamophobe. "

Si Erdogan c'est l'islam, il y a de quoi être islamophobe... Mais pas d'amalgame...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion