⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Marie-George Buffet

Séance en hémicycle du mardi 17 novembre 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Secteur bancaire durant la crise sanitaire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarie-George Buffet :

Le sport, comme la culture, est frappé par la pandémie ; les gymnases, comme les salles de spectacles, ont fermé leurs portes. Les conséquences sur la construction et l'épanouissement des individus, notamment des enfants et des jeunes, sont lourdes. Le Comité national olympique et sportif français – CNOSF – n'a cessé de nous alerter sur la situation, faisant état de la baisse du nombre de licenciés, qui se situe entre 20 et 30 %, voire atteint 70 % dans le sport adapté. Pour les fédérations qui dépendent des licences pour se financer, l'avenir est incertain. Il est urgent de revoir leurs conventions d'objectifs. Il en va de même pour les clubs amateurs, qui sont privés de compétition, donc d'événements, alors que 85 % d'entre eux, n'étant pas employeurs, n'ont pas accès au plan de soutien gouvernemental.

La situation du sport professionnel est incertaine, notamment pour les pratiques ne bénéficiant pas des droits de retransmission. Je pense en particulier au sport féminin, qui souffre d'une exposition moindre. L'enjeu est de taille, car moins il y aura de sport féminin visible, moins il y aura de pratique féminine.

1 commentaire :

Le 23/11/2020 à 10:26, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Mais les écoles maternelles restent ouvertes, c'est l'essentiel. Et puis pourquoi faire de vaines polémiques ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion