⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Brigitte Bourguignon

Séance en hémicycle du mardi 24 novembre 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Aide alimentaire

Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l'autonomie :

S'agissant des plus fragiles, la reconduction automatique des minima sociaux représente près de 3 milliards directement versés à nos concitoyens. Des dizaines de millions d'euros ont été mobilisés pour assurer la mise à l'abri, l'accès à l'alimentation, la distribution de masques.

Enfin, la lutte contre la précarité passe d'abord et avant tout par l'emploi : nous y travaillons, avec les ministres concernés, notamment en direction des plus jeunes. Par exemple, en relation avec les associations intermédiaires, nous allons dégager 8 000 emplois dans les métiers de l'âge, où le besoin s'en fait sentir ; 2 000 bénéficiaires du RSA seront orientés vers ces mêmes métiers à l'échelon départemental. La lutte contre la précarité, ce sont aussi les 6,5 milliards consacrés au plan « un jeune, une solution » pour la formation, l'insertion et l'embauche de nos jeunes. Je crois, madame Kuster, à l'émancipation sociale plutôt qu'au simple accompagnement de la pauvreté.

1 commentaire :

Le 01/12/2020 à 09:27, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Le pire,c'est le chômage des quinquagénaires, personne n'en parle, et ils n'ont pratiquement aucun espoir de retrouver un travail.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion