⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Adrien Taquet

Séance en hémicycle du mercredi 2 décembre 2020 à 21h00
Réforme de l'adoption — Article 2

Adrien Taquet, secrétaire d'état chargé de l'enfance et des familles :

… et nous faites régulièrement la leçon en dénonçant la loi bavarde, vous demandiez pourquoi on pourrait s'opposer à l'idée d'inscrire dans le droit positif que l'adoption est protectrice de l'enfant. Peut-être, tout simplement, parce que cela y figure déjà : c'est l'article 353 du code civil, qui dit que l'adoption ne peut être prononcée que « si [elle] est conforme à l'intérêt de l'enfant ». C'est la raison pour laquelle ces amendements sont superfétatoires.

1 commentaire :

Le 07/12/2020 à 14:26, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Le problème c'est que la conception de l'intérêt de l'enfant diverge en fonction des orientations sexuelles et politiques des uns et des autres...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion