⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Jean-Michel Blanquer

Séance en hémicycle du mardi 8 décembre 2020 à 15h00
Questions au gouvernement — Conséquences de la crise sanitaire sur le monde du sport

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports :

Nous sommes pleinement en accord sur le début de votre propos, qui était très beau et disait l'essentiel : le sport est fondamental, et l'éducation physique et sportive due à nos élèves. Je souligne que, dans le monde entier, on constate après la classe de sixième une baisse de l'activité physique et une baisse de la lecture ; sur ces deux sujets, nous sommes extrêmement actifs.

Nous sommes actifs, vous le savez, mais aussi responsables – dans le contexte de la crise sanitaire, certaines pratiques peuvent être contaminantes. Personne ne peut nous reprocher notre prudence. Mais nous sommes aussi actifs, et nous soutenons les acteurs du monde sportif, dont je veux souligner à quel point ils sont eux aussi responsables, comme l'a montré la récente vidéoconférence qui nous a réunis autour du Président de la République et du Premier ministre. Les solutions y ont été coconstruites.

Depuis le mois de mars, nous avons dépensé plus de 3 milliards d'euros pour soutenir le monde sportif ; on ne peut pas dire que nous n'ayons rien fait ! Nous agissons dans le cadre des mesures générales, bien sûr, mais aussi avec des mesures particulières. Merci d'avoir cité « pass'sport », et je veux bien être stimulé par vous sur ce sujet pour aller encore plus loin.

1 commentaire :

Le 14/12/2020 à 14:21, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

" on constate après la classe de sixième une baisse de l'activité physique et une baisse de la lecture ; sur ces deux sujets, nous sommes extrêmement actifs."

Du temps où j'étais au collège, les élèves lisaient beaucoup plus, et des classiques, pas du Harry Potter.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion