⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Maxime Minot pour ce dossier

36 interventions trouvées.

L'article 5 tend à modifier l'article L. 131-10 du code de l'éducation notamment en ce qui concerne les modalités de contrôle de la réalité de l'instruction dispensée aux enfants d'une même famille. Or sa rédaction est confuse et imprécise, ce qui risque de rendre ces dispositions caduques. Le présent amendement vise tout simplement à rendre l'...

Reprenant également une disposition de la proposition de loi de notre collègue Aurélien Pradié, il prévoit la création d'un statut « d'accompagnant à l'inclusion scolaire ». Les nouveaux accompagnants devraient suivre une formation, et ceux déjà en exercice verraient la reconnaissance de leurs qualifications ou la validation de l'expérience acq...

Le livret scolaire suit l'élève de l'école au collège. L'instruction devenant obligatoire dès 3 ans, cet amendement propose de s'adapter à cette nouvelle situation en intégrant les années d'école maternelle au livret scolaire unique. Cela permettrait de concrétiser l'affirmation, déjà inscrite dans le projet de loi, de l'importance pédagogique ...

Il s'agit d'une proposition visant à susciter un véritable engouement national pour l'organisation des Jeux olympiques de 2024. Des classes olympiques ont déjà été créées sur la base du volontariat dans certains établissements. Je propose de généraliser ce dispositif pour créer un élan autour des Jeux. Nous souhaitons que chaque établissement ...

L'article 3 est censé tirer les conséquences de l'abaissement à 3 ans de l'âge de l'instruction obligatoire. Mais les alinéas de l'article L. 113-1 du code de l'éducation qu'il abroge contiennent un dispositif particulièrement important pour les zones rurales, qu'a rappelé Patrick Hetzel. Nous proposons de garder ce dispositif et d'intégrer les...

Monsieur le ministre, vous constatez que nous pouvons être d'accord, puisque j'ai rédigé le même amendement que vous. Nous n'avons en effet pas envie d'une loi bavarde. Vous l'avez précisément dit : chaque enfant, c'est chaque enfant, pas besoin d'en rajouter. L'ajout effectué en commission était inutile. Je vous invite en conséquence à retirer...

Je ne vais pas refaire le débat : effectivement, « chaque enfant, c'est chaque enfant ». En revanche, je souhaite revenir sur l'avis de Mme la rapporteure. Mon amendement est, à la virgule près, identique à celui du Gouvernement. En conséquence, je ne comprends pas pourquoi l'amendement du Gouvernement a reçu un avis favorable, et le mien un av...

Monsieur le ministre, permettez-moi de revenir à la charge, car, comme de nombreux députés Les Républicains, je suis convaincu par cette mesure. J'ai également senti que vous manifestiez un certain intérêt pour ne pas dire un intérêt certain pour ce sujet. Loin de proposer une tenue commune à l'ensemble des établissements, je propose que l'on ...

Dépassons certains clivages partisans, écartons toute pensée dogmatique pour faire face à la crise profonde que traverse l'école et à laquelle votre texte entend remédier. Pour arriver à l'école de la confiance que nous appelons tous de nos voeux, il nous faut d'abord nous assurer qu'elle est présente partout et pour tous. Une école de la confi...

Constance et cohérence : ces deux qualités me semblent fondamentales pour toute formation politique et nous devons les appliquer ici. De la constance, il y en a dans la volonté du groupe Les Républicains de trouver des solutions concrètes pour renforcer l'école de la République. Nous ne voulons pas, en effet, être seulement une force d'oppositi...

 « Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement », disait Boileau. Eh bien, nous en avons une nouvelle fois la preuve avec la motion de renvoi en commission de notre collègue Patrick Hetzel, qui détaille, point par point, les lacunes d'un texte qui doit être amélioré, notamment pour répondre au décrochage préoccupant de l'école de la République da...

Est-ce là tout le crédit que vous accordez au travail du Parlement ? Chers collègues, le coeur de notre mission est-il de faire la loi ou de nous défausser sur le pouvoir exécutif en lui donnant le pouvoir de la faire à notre place ? Tel n'est pas, en tout cas, le mandat que j'ai reçu. C'est pourquoi le groupe Les Républicains votera cette moti...

 « Je ne change pas d'avis sur le sujet : je suis plutôt favorable à cette pratique » ; « les élèves, qui ont pu exprimer certaines réticences, [… ] sont aujourd'hui unanimes et même fiers de leur uniforme. » Ce sont les mots que vous avez prononcés en commission, monsieur le ministre. Permettez-moi de revenir à la charge, car je suis convaincu ...

L'absentéisme constitue un fléau et un défi immense pour l'école de la République, qu'il nous faut regarder en face, sans faux-semblant ni dogmatisme. Malheureusement, la majorité précédente a fait exactement le contraire : elle a fait marcher à plein le renoncement et la politique de l'excuse en abrogeant la loi du 28 septembre 2010, comme vie...

Monsieur le ministre, vous avez été directeur général de l'enseignement scolaire à compter de 2009 ; la loi en question est celle de 2010. L'aviez-vous approuvée à l'époque ? Si oui, pourquoi avoir changé d'avis aujourd'hui ?

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen fait la fierté de la France. Elle est le socle de nos droits et libertés fondamentales et doit être transmise aux générations futures pour que son esprit perdure. De même, notre hymne national fait partie de notre patrimoine commun et participe à la concorde entre les citoyens de notre nation. ...