⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sécurité globale


Les interventions de Pierre Cabaré


Les amendements de Pierre Cabaré pour ce dossier

6 interventions trouvées.

Les détenus qui bénéficient de réductions de peine sont souvent des détenus qui se comportent bien en prison. Or ces remises de peines n'empêchent pas une récidive importante. Les peines planchers, pourtant bien utiles, ayant été supprimées en 2014, les délinquants en tirent un sentiment sinon d'impunité, à tout le moins d'une prise de risque l...

… et les politiques ont le devoir de protéger et de soutenir cette police. Nous devons le faire avec force et courage, les Françaises et les Français le réclament. M. Bernalicis nous a, hier soir, lancé quelques défis. À mon tour de lui demander qui a dit : « La République, c'est moi. »

Pour ma part, je pense que la République, c'est chaque citoyen, chaque élu, qui la construit, que la République, c'est nous, tous ensemble. Je pense aussi que la République doit être protégée, et que les policiers sont là pour le faire.

Les détenus à qui sont accordées des remises de peine n'ont pas nécessairement à en bénéficier, car la peur doit changer de camp. C'est urgent. À Blagnac, petite ville de 30 000 habitants dans ma circonscription, il y a des gens qui vivent dans des tours et y sont heureux.

Pourtant, ils sont sans cesse empoisonnés par des délinquants qui, au bas de ces tours, ont la vie belle. Je me permets donc, monsieur le ministre, de vous demander un commissariat pour Blagnac.

J'aimerais enfin dire à mes voisins situés plus à gauche dans l'hémicycle que, lorsqu'on grandit, on n'a pas besoin d'aimer, on a juste besoin de respecter.