Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Éric Girardin
Question N° 28026 au Ministère de la cohésion des territoires


Question soumise le 7 avril 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Éric Girardin appelle l'attention de Mme la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sur le report possible des élections municipales. Avec la situation actuelle liée au covid-19, la possibilité serait peut-être de reporter les élections au mois d'octobre 2020, compte tenu du problème sanitaire. Néanmoins, pour les 30 000 communes (sur 35 000, ce qui représente environ 86 %) dont le conseil municipal est au complet, il pourrait être envisageable de procéder à l'élection du maire et de ses adjoints courant juin 2020. Leur élection, si elle est reportée pour toutes les communes après le second tour des élections municipales, et donc fin octobre 2020, va engendrer des conflits entre les équipes sortantes non réélues ou qui ne voulaient pas se représenter, ainsi qu'une frustration des nouveaux élus qui ne pourront remplir leur début de mandat. Aussi, un report du second tour des élections municipales est préférable si les spécialistes considèrent que le risque est trop grand, de même qu'une élection du maire et des adjoints courant juin 2020 pour faciliter la transition sans attendre quatre mois de plus. C'est pourquoi il lui demande si elle est en mesure de l'éclairer sur ce sujet.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

1 commentaire :

Le 09/06/2020 à 18:41, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

De toutes façons, dans un système qui méprise le citoyen, et les référendums, les élections resteront toujours le fameux "piège à cons" déjà dénoncé en 68, voir l'article de wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections,_pi%C3%A8ge_%C3%A0_cons

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion