⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Paul Molac
Question N° 42442 au Secrétariat d'état aux personnes handicapées


Question soumise le 9 novembre 2021

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Paul Molac attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur la dégradation de la situation financière des personnes en situation de handicap en France. En effet, selon une enquête de la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) parue en février 2021, les personnes handicapées « ont un niveau de vie inférieur à celui de l'ensemble de la population » : 21 900 euros de revenus moyens par an et par ménage, contre 25 800 euros dans l'ensemble de la population. 19 % des citoyens en situation de handicap vivent sous le seuil de pauvreté, contre 13 % de la population générale. Déjà, fin 2018, 45 % des allocataires de l'AAH étaient « pauvres en conditions de vie », révélait une autre étude de la Drees soit six points de plus qu'en 2012 et ce malgré les revalorisations de l'AAH en 2018 et 2019. Selon l'Association des paralysés de France (APF), deux millions de personnes en situation de handicap vivent actuellement encore en dessous du seuil de pauvreté et, parmi elles, nombreuses sont celles qui, en raison de leur handicap, de leur âge ou de leur maladie, ne peuvent travailler. Force est de constater qu'il reste encore de très importantes améliorations à apporter afin de permettre aux personnes en situation de handicap de bénéficier d'un revenu d'existence qui ne les confine pas dans une logique de minimum social. En conséquence, il sollicite le Gouvernement afin de connaître les mesures envisagées pour garantir les droits fondamentaux des personnes en situation de handicap, afin qu'elles puissent bénéficier de ressources convenables et ainsi vivre dignement.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion