⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Sébastien Nadot pour ce dossier

9 interventions trouvées.

Le ministre vient de le dire : dans les faits, l'enseignement actuel de La Marseillaise est tout à fait satisfaisant. Il doit nécessairement s'inscrire dans une progression pédagogique, et il n'est donc pas question d'imposer aux enseignants un moment particulier : il faut les laisser faire. Quant au drapeau qu'il faudrait hisser toutes les se...

La démarche doit s'inscrire dans un apprentissage qui va bien plus loin. La proposition ne me paraît donc pas pertinente. Et l'invocation du modèle américain me conforte dans l'idée que, pour nous, la solution n'est pas là, mais bien dans la transmission des valeurs de la République, à la fois par nos comportements et par l'intermédiaire des se...

Je vous remercie, monsieur le président, de me donner la parole. Contrairement à ce qui a été dit, j'estime qu'il est tout à fait pertinent, dans le débat sur un projet de loi relatif à l'école de la confiance, de réfléchir à la direction où l'on va et aux fondations sur lesquelles on s'appuie. Contrairement à ce qui a été dit, la question de ...

Je rappelle que la Charte de l'environnement est absolument essentielle et a valeur constitutionnelle, conformément au projet initié par le Président de la République Jacques Chirac. Son instauration avait fait consensus. Il est donc un peu dommage que la Charte n'apparaisse pas de manière systématique dans le cadre scolaire et qu'elle ne soit ...

Je vois que les députés non inscrits ont la parole d'un certain côté de l'hémicycle, mais pas du mien ! Monsieur le président, je voudrais moi aussi pouvoir m'exprimer !

Merci de me donner enfin la parole, monsieur le président, je la demande depuis quinze minutes. Je voulais m'exprimer sur les amendements précédents.

Bien sûr, maintenant qu'ils sont votés ! Je vous remercie de la manière dont vous organisez le débat. Je voudrais faire un rappel au règlement.

Je comprends votre mépris à l'égard des députés non inscrits. Mais lorsque vous donnez la parole à d'autres députés non inscrits, je souhaite que vous me la donniez également.

Je ne considère pas que vous êtes président pour animer un débat entre ceux qui pensent comme vous et la majorité. Vous devez animer le débat de la représentation nationale.