Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Questions orales d'Éric Woerth


11 interventions trouvées.

Monsieur le Premier ministre, les Français ont peur de votre réforme des retraites parce qu'ils n'y comprennent rien, et leur peur est indexée sur cette incompréhension. Face à la contestation, vous multipliez les concessions, si bien que nous risquons aujourd'hui de passer d'un système universel pour tous à un système catégoriel, c'est-à-dire ...

En mars 2018, j'avais réalisé un contrôle sur pièces et sur place à la direction générale de l'aviation civile pour essayer de faire la lumière sur le coût total de l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Près de deux ans après cette décision, nous sommes encore largement dans le flou. L'État a présenté il y a quelques semaine...

Monsieur le Premier ministre, le sujet des retraites stresse la société française ; avec une réforme d'une grande complexité, incluant beaucoup de détails – et donc beaucoup de diables ! – , le Gouvernement stresse plus encore les Français. Alors que vous devriez être d'une clarté extrême, vous entretenez une confusion extrême et plus personne ...

En trois ans, la dette publique a augmenté de 190 milliards d'euros, les dépenses publiques de 78 milliards d'euros et le déficit de l'État lui-même de 25 milliards d'euros. En trois ans, vous êtes passé d'une timide politique de l'offre, plutôt favorable aux entreprises, à l'activité économique et donc à l'augmentation du pouvoir d'achat par l...

Le premier renoncement concerne l'équilibre de nos finances publiques. Et ce n'est pas un sujet comptable, car les finances publiques sont les finances de tous les Français. Malgré une croissance française qui résiste mieux, compte tenu d'une moindre exposition à l'économie mondiale, vous dégradez de 45 % votre objectif de réduction des déficit...

Pour une fois, je commencerai par la question. Monsieur le Premier ministre, allez-vous changer de politique fiscale ? Depuis votre arrivée au pouvoir, vous n'avez eu de cesse d'opposer les Français entre eux : actifs contre retraités, Français des villes contre Français des campagnes, contribuable local contre contribuable national ! Aujourd...

Vous avez tout misé sur la croissance et rien sur les réformes structurelles. Aujourd'hui, la croissance s'essouffle parce que la consommation des ménages ralentit sous l'effet de vos mesures. Vous voilà comme un surfeur sans vague ! Votre politique, les Français ne la comprennent pas, parce qu'elle est bourrée de contradictions. Contradiction...

Je souhaite poser deux questions concernant chacune un projet d'infrastructure important pour la région des Hauts-de-France, mais aussi pour le pays tout entier. Le premier est le canal Seine-Nord Europe, projet aujourd'hui bien connu, souvent annoncé et souvent repoussé. Le président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a pris l...

Madame la ministre des solidarités et de la santé, je souhaiterais évoquer à nouveau avec vous la situation du groupe hospitalier du sud de l'Oise – GHPSO – , issu de la fusion administrative des hôpitaux de Senlis et de Creil. Lors de notre rencontre en janvier, nous avions déjà eu l'occasion de discuter de ce dossier avec les principaux acte...

Monsieur le Premier ministre, alors que l'INSEE – Institut national de la statistique et des études économiques – et l'OFCE – Observatoire français des conjonctures économiques – viennent de mettre en lumière une baisse du pouvoir d'achat des Français les plus modestes en 2018, c'est sur la taxe d'habitation que je souhaite centrer ma question....

Pourquoi imposer un tel choc fiscal aux retraités modestes ? Avec la hausse colossale de la CSG et le gel des pensions l'année prochaine, vous sacrifiez les retraités. Pourquoi s'en prendre aussi aux épargnants ? Vous allez pénaliser des millions de bénéficiaires d'assurance-vie, de livrets A ou de plans épargne-logement : c'est prendre le ris...