Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et août 2018

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 2974 triés par date — trier par pertinence

Question orale du 01/08/2018 : Avenir d'autolib

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

M. Mahjoubi et M. Griveaux sont sur les rangs !

Consulter

Question orale du 01/08/2018 : Pouvoir d'achat

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Vous ne disiez pas la même chose il y a huit mois !

Consulter

Intervention en hémicycle le 31/07/2018 : Transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Ce serait bien la moindre des choses, compte tenu de la double hypocrisie dont nous avons été témoins et dont la première a consisté à nous faire croire que certaines communes demandaient que le transfert de compétence reste obligatoire, alors que le caractère optionnel qui s'applique aux autres n'empêchait pas celles qui le souhaitaient de procéder à ce transfert. Quant à la deuxième hypocrisie – et nous sommes au coeur de la question – elle consistait à nous faire croire que toutes les communes auraient la liberté de choix, alors que, par le biais des moyens ou par celui d'un transfert obligatoire de s compétence s eau et assainissement, le couperet ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 31/07/2018 : Transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Je ne vous demande qu'un argument de fond. Si vous n'en avez pas, faites preuve de bon sens et faites un pas vers nous en permettant que toutes les communes disposent au moins de cette liberté de choix et puissent repousser ce choix jusqu'à 2026.

Consulter

Intervention en hémicycle le 31/07/2018 : Transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Madame la ministre, tout au long des discussions, vous-même et vos différents orateurs qui se sont succédé nous ont parlé de la liberté et de la libre administration des collectivités, ainsi que de la nécessité de prendre en compte la spécificité de certaines situations. Nous vous proposons maintenant un amendement qui n'est pas neutre, car il permet d'appliquer ce principe à l'ensemble des intercommunalités : nous sommes donc au coeur de cette liberté de choix des collectivités, et vous balayez cela d'un simple revers de main. Comme l'ont très bien expliqué mes collègues, à droite comme à gauche, avec des compétences et une connaissance des ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Dans mon territoire, dans la circonscription d'où je viens, mes chers collègues, il y a des endroits où il est plus facile de trouver un vétérinaire pour soigner des vaches qu'un médecin pour soigner des hommes.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Il y aurait beaucoup de moyens à mettre pour que nos compatriotes puissent se soigner eux aussi.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Soyez réalistes ! Quel est le budget qui a augmenté de 13 % l'année dernière ? Vous mobilisez de plus en plus de moyens pour bien accueillir les personnes en situation irrégulière qui ont violé nos lois pendant que, dans nos villages et dans nos campagnes, de plus en plus de gens ne peuvent même plus trouver de médecin traitant.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Nous n'avons pas proposé de ne plus soigner les étrangers, encore moins les enfants. À un moment donné, il faut être réaliste : l'aide médicale d'État a complètement dérivé. On en est à prendre en compte les frais d'examens prénuptiaux : je ne vois pas en quoi cela permet d'éviter la propagation des épidémies dans notre pays.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Je supporte de moins en moins qu'à chaque fois que nous abordons le sujet sensible de l'AME, nos propos soient caricaturés.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Nous avons déjà eu ce débat en première lecture. Comment comprendre aujourd'hui que l'aide médicale d'État rembourse sans conditions à peu près tous les soins assurés aux individus en situation irrégulière, qui sont entrés illégalement sur le territoire ? Dans la liste des soins pris en charge figurent notamment les frais d'examens prénuptiaux. Nous sommes bien loin du principe de départ ! Ce dispositif, qui coûtait 75 millions d'euros la première année, représente aujourd'hui une dépense de 913 millions d'euros. Quand on demande des efforts aussi importants à nos concitoyens, notamment aux plus modestes, il faut être équitable et remettre de ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Monsieur le président, certaines interventions de deux minutes semblent plus longues que d'autres !

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

… car, certes pas dans tous les cas, mais dans la majorité d'entre eux, il y a la volonté de bénéficier de notre système d'aides sociales. Il faut prendre en compte la réalité de la situation, non seulement à Mayotte où elle est la plus terrible, mais aussi dans l'ensemble du territoire national. Il faut dire, en toute responsabilité, que l'acquisition de la nationalité française est un processus légal et long et qu'il nous faudra revenir sur ces règles du droit du sol.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Mes chers collègues, que de temps perdu pour prendre en compte la réalité de la situation catastrophique de l'île de Mayotte ! Nul dans cet hémicycle, excepté bien sûr les députés de Mayotte, ne peut donner de leçons aux Mahorais sur ce que devraient être la générosité ou le droit du sol, et ce pour ne pas avoir vécu le point auquel la situation est arrivée à Mayotte. Cette situation est devenue proprement ingérable. Il faut avoir conscience de l'augmentation dans les années à venir des flux migratoires ; la saturation de nos capacités d'accueil nous conduira, à un moment donné et quoi qu'il arrive, à remettre en cause les règles du droit du sol, ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Il s'agit d'un point intéressant, qui aurait mérité une réponse plus argumentée. Monsieur le ministre, madame la rapporteure, vous aimez bien l'équilibre et les projets qui marchent sur deux jambes ; vous parlez d'humanité et de fermeté ; or la fermeté comprend l'éloignement des personnes illégalement présentes sur notre sol. De plus, la fermeté elle-même doit marcher sur deux jambes. On sait qu'il faut réduire l'immigration en France pour ne pas saturer nos capacités d'accueil. Or il existe deux manières de le faire : d'abord, mieux contrôler les entrées sur notre territoire, et ce volet se gère autant au niveau européen qu'au niveau français ; ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

… sur plusieurs milliers qui sont encore présents sur notre sol. Nous demandons donc non seulement une clarification juridique sur les demandes d'asile en France de personnes radicalisées, mais aussi, bien évidemment, l'expulsion rapide des personnes très dangereuses qui continuent de vivre sur notre sol, parfois même en bénéficiant de la protection de notre pays.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Ce que l'on souhaite, à travers cet amendement, c'est tout simplement ajouter une mesure qui serait plus protectrice sur le plan juridique. Quand M. le ministre d'État évoque les personnes qui sont inscrites dans le FSPRT et qui ont été expulsées, cela ne représente que quelques individus…

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Les propos que vient de tenir M. Castellani sont pleins de bon sens. On n'a vocation ni à s'intégrer ni à être protégé par une société dont on dénonce les valeurs et que l'on veut combattre. Je pense que sur ce principe, nous sommes d'accord, madame la rapporteure.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Il n'y a pas de raison que notre pays consacre davantage de moyens à la justice des étrangers en France qu'à la justice des Français. Ce doit être la même justice pour tout le monde et à ce titre, les vidéo-audiences me semblent parfaitement acceptables. N'oubliez pas, chers collègues, que dans certains cas, comme dans ma circonscription par exemple, l'on mobilise des policiers pendant plusieurs heures pour de très longs trajets, aller et retour. Cela fait perdre énormément de temps.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Aujourd'hui, la problématique est également celle du coût : il faut mobiliser des policiers pour le transport et le procès, ce qui a un coût considérable. Or, vu les flux migratoires, il y aura sans doute davantage de procédures de ce type dans les années à venir.

Consulter

Intervention en hémicycle le 26/07/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

À titre personnel, je ne suis pas du tout favorable à ces amendements. J'ose espérer que, pour nos magistrats, la manifestation de la vérité ne repose pas uniquement sur de la communication non verbale. Les technologies qui sont aujourd'hui à notre disposition, que j'ai pu voir à l'oeuvre, nous permettent d'échanger de fort belle manière. Par ailleurs, dans un certain nombre de cas, l'on ne demande pas leur avis aux justiciables de notre pays : ils sont entendus, depuis les locaux de la gendarmerie par exemple, par téléconférence.

Consulter