Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et mai 2018

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 50 sur 2311 triés par date — trier par pertinence

Question orale du 22/05/2018 : Réforme de la fonction publique

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Il était mieux quand il avait des convictions, cet homme !

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

… y compris entre mineurs et majeurs, avant la protection de nos enfants !

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Comment imaginer qu'une relation sexuelle entre un mineur de onze ans ou même quatorze ans et un adulte de trente ans, quarante ans, voire cinquante ans, puisse ne pas avoir eu lieu sous la contrainte physique ou psychique, ou alors sous l'emprise d'une manipulation ? Mme la rapporteure nous a appelés tout à l'heure à la responsabilité. Mais, madame la secrétaire d'État, ce qui est irresponsable et incompréhensible pour les Français, c'est que vous puissiez ici manquer à votre parole et faire passer votre conception libertaire des rapports sexuels, …

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Dans le code pénal de pays comme la Belgique, l'Allemagne ou l'Autriche, des sanctions sont prévues en cas de relations sexuelles avec des mineurs d'un certain âge, que la relation soit consentie ou non.

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Nous avons eu assez peur, et votre projet de loi a paru être de nature à nous rassurer. Mais aujourd'hui, je ne saurais pas dire si vous l'avez vraiment cru, à un moment donné, en votre for intérieur, ou si c'était seulement une stratégie de communication. Le Conseil d'État s'est borné à signaler qu'il n'est nullement certain qu'il soit constitutionnellement possible d'établir une telle présomption. On est quand même très loin d'une inconstitutionnalité manifeste : ce risque mérite donc d'être pris, au nom de nos engagements.

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Nous avons débattu d'abord sur le point de savoir si l'âge du consentement devait être fixé à treize ou à quinze ans.

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Madame la secrétaire d'État, vous aviez pris des engagements sur la question de l'âge du consentement, et je ne peux croire qu'un membre de votre gouvernement s'engage à la légère.

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Il suffit de ne pas coucher avec des enfants pour ne pas s'exposer à une quelconque présomption !

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

J'avais cru comprendre que l'égalité entre les femmes et les hommes était la grande cause du quinquennat. Elle mérite, a minima, que vous finissiez de dîner à temps.

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Je fais ce rappel sur le fondement de l'article 58, alinéa 1 du règlement. Alors que nous commençons tous les jours nos débats à vingt et une heures trente, cela fait plusieurs fois que le groupe La République en marche demande une suspension de séance pour nous empêcher de voter certaines dispositions. Il n'y avait aucun autre motif de suspendre la séance. C'est une marque d'irrespect envers le Parlement. Je veux bien que celui-ci soit aujourd'hui totalement dévalorisé, toutefois, nous avons encore le droit de commencer les débats à l'heure.

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Quoi qu'il en soit, je souhaitais saluer la qualité de sa réflexion et la pertinence de ses arguments. Et si l'on partage les mêmes objectifs, comme vous l'avez dit, madame la secrétaire d'État, il faut à un moment donné que cela se concrétise dans le texte. Ce serait là une bonne occasion de le faire.

Consulter

Intervention en hémicycle le 15/05/2018 : Lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

J'ai coutume de soutenir la majorité – du moins les députés qui en font partie, lorsqu'ils usent de leur droit d'amendement et de leur liberté de ton. En l'occurrence, je trouve que cela se fait fort à propos. La statistique donnée par notre collègue a éveillé mon attention. Il nous a expliqué que les personnes en situation de vulnérabilité étaient, proportionnellement, beaucoup plus souvent victimes de viols que les personnes valides, ou que les personnes non vulnérables. Cela doit appeler notre attention sur l'état d'esprit qui anime certaines personnes et sur l'exposition à certains dangers dans notre société. Il faut protéger davantage les ...

Consulter

Question orale du 15/05/2018 : Répression des manifestations dans la bande de gaza

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Dites quelque chose, monsieur Valls ! Vous ne pouvez pas laisser dire cela !

Consulter

Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république - Intervention le 09/05/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Le nombre de rapports demandés n'est pas fonction du nombre d'articles, mais de l'importance du sujet. Nous avons entendu des positions très contradictoires s'exprimer et la question est loin d'être réglée. Un collègue de la majorité a même dit que nous serions obligés de revenir sur cette disposition. Même si nous avons allongé de dix ans le délai de prescription pour les crimes commis sur mineur, et probablement pour les crimes commis sur personne vulnérable, les problèmes subsistent, notamment la difficile reconstruction des victimes. Il faut continuer de creuser la question et savoir s'il est nécessaire de revenir rapidement sur cette disposition. Nous ...

Consulter

Intervention en hémicycle le 22/04/2018 : Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabien Di Filippo

Deux éléments me paraissent devoir être versés au débat sur ces régularisations massives. Premièrement, si on y procède aujourd'hui, il n'en faudra pas moins refaire la même chose dans quelques années, et dans des proportions encore plus importantes car on aura, dans l'intervalle, amplifié l'appel d'air et encouragé encore davantage de personnes à venir vivre en toute illégalité en France. Deuxièmement, à un moment donné, il n'est plus possible de dissocier les questions d'immigration de celles d'intégration. On voit bien aujourd'hui que nos capacités d'accueil et d'intégration sont saturées. Les événements qui se sont produits ce week-end dans un ...

Consulter