Équilibre dans le secteur agricole et alimentaire — Texte n° 1175

Sous-Amendement N° 977 à l'amendement N° 954 (Adopté)

(2 amendements identiques : 991 997 )

Publié le 13 septembre 2018 par : Mme Magnier, M. Charles de Courson, M. Herth.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Supprimer les alinéas 6 et 7.

Exposé sommaire :

L'article 11 nonies F du texte, introduit en 1ère lecture par le Sénat, rétablit la déclaration de récolte pour les viticulteurs récoltants. Le gouvernement souhaite supprimer cette déclaration de récolte des raisins après le 31/12/2021. C'est le sens de l'amendement n° 954.

La déclaration de récolte des raisins est pourtant un outil indispensable pour la traçabilité des vins AOP. Elle est la base du recoupement des informations entre récoltants et non récoltants. Elle permet ainsi d'effectuer des contrôles efficaces et performants, d'aller vérifier la traçabilité des vins en cas de suspicion. Les données regroupées dans la déclaration de récolte permettent à la filière de disposer d'informations indispensables à sa gestion sans nécessiter aucun traitement manuel pour l'administration.

Une suppression de la déclaration de récolte entraînerait un transfert de la maîtrise du cahier des charges des AOP de l'amont vers l'aval. D'autres conséquences nombreuses sont également à prévoir : contrôle de la traçabilité des vins plus complexe et moins efficace, des assurances climatiques plus compliquées à mettre en œuvre, remise en cause de certaines mesures de régulation de l'offre, etc...

La suppression de cette déclaration fera le bonheur de certains industriels peu scrupuleux régulièrement épinglés.

C'est pourquoi ce sous-amendement s'oppose à la suppression de déclaration de récolte en 2021.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion