⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 2219A (Non soutenu)

Publié le 16 octobre 2019 par : Mme Do.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Supprimer les alinéas 15 et 16.

Exposé sommaire :

Le présent amendement vise à ne pas borner dans le temps le crédit d’impôt famille (CIFAM) à destination des employeurs qui réservent des places de crèches pour leurs salariés. En effet, les conséquences directes de la suppression de cette aide, prévue au 31 décembre 2021, est le risque d’une diminution drastique des réservations de places en crèches par les employeurs.

Les places en crèche sont rares, ce qui a le plus souvent un impact sur l’emploi des femmes. Or, la grande cause du quinquennat du Président Emmanuel Macron est celle de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Les employeurs ont besoin d’une visibilité dans le temps et risquent de ne pas réserver dès maintenant de places en crèches s’ils savent que le dispositif s’arrête bientôt.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion