⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Bertrand Pancher pour ce dossier

16 interventions trouvées.

Tout en rendant un vibrant hommage à l'engagement de nos enseignants et de nos communautés éducatives, le groupe Liberté et territoires a abordé le projet de loi pour une école de la confiance avec bienveillance, exigence et responsabilité. Nous avons tenté de trouver des réponses satisfaisantes à chacune de nos inquiétudes. Elles étaient nombr...

Outre la gouvernance, qui échappera vraisemblablement aux universités, le projet de loi ne fait pas mention, pour l'instant, du contenu des formations. Il faudra s'y pencher à l'avenir. Enfin, sommes-nous favorables au renforcement de l'école inclusive ? Évidemment. Nous sommes heureux qu'un nouveau chapitre soit intégré à ce propos au sein du...

Je saisis la dernière possibilité qui m'est offerte d'intervenir au sujet du financement des écoles maternelles. Monsieur le ministre, j'insiste lourdement et vous demande de fournir des précisions – peut-être pas maintenant mais dans la suite de nos débats – au sujet des références utilisées pour le calcul du forfait communal. Partout, celui-c...

Ce débat est intéressant. En ce qui nous concerne, nous n'avons jamais milité pour le choc culturel. Nous militons plutôt pour l'infusion culturelle, considérant que les langues étrangères sont des cultures et des richesses. Plus ces langues étrangères sont diffusées, mieux ça vaut ! Il n'est pas incompatible de cultiver, de développer, d'appre...

L'uniformité porte en germe le totalitarisme. Cela ne m'étonne donc pas qu'une telle position soit défendue par certains bancs de cet hémicycle.

Dès lors que ce système ne pose aucune difficulté – nos collègues viennent de nous le confirmer – , pourquoi le remettre en cause ? Tout le monde considère que l'enseignement des religions a sa place, puisque celles-ci sont un élément de notre culture. Sur ce sujet, il ne faut avoir aucune arrière-pensée, il ne faut s'interdire aucun débat. I...

Il n'est pas inintéressant de poser la question de la proximité des écoles, en particulier en milieu rural. Cela dit, il faut bien constater que l'on y trouve un ratio d'enseignant par élève plus élevé qu'ailleurs. Si, dans le département de la Meuse, où je suis élu, on devait ramener ce ratio au niveau de la moyenne nationale, nous perdrions p...

La notion d'exemplarité du comportement des enseignants irrite. J'avoue avoir du mal à comprendre le maintien d'une telle disposition dans un texte qui aurait pu être consensuel – nous espérons d'ailleurs toujours qu'il le sera, selon l'accueil que vous réserverez à nos observations et nos amendements, monsieur le ministre. Nous connaissons to...

Le groupe Libertés et territoires soutient les engagements et les objectifs de ce projet de loi, qui sont de bon sens.

Lors du débat, nous aurons l'occasion d'exprimer nos questions et nos avis, ceux de certains de mes collègues différant du mien sur quelques articles. Globalement, cependant, je ne vois pas dans quelle mesure nous pourrions nous opposer à ces objectifs de bon sens. Ayons la lucidité de constater que le fonctionnement de notre éducation nationa...

Nous reviendrons sur ce projet de loi lors des débats. Nous ne pouvons vraiment pas soutenir cette motion de rejet préalable, dont les arguments caricaturaux donnent l'impression d'une idéologie plaquée sur un texte qui n'a rien à voir avec elle.

Comment voir dans ce texte l'illustration d'un libéralisme dévastateur dans notre pays ? Comment soutenir qu'il désorganisera notre système éducatif ? Nous avons tout de même l'impression que, sur certains bancs de cet hémicycle, les députés passent leur temps à calquer des argumentaires tout faits sur des textes de loi qui n'ont rien à voir av...

Les ambitions défendues par le Gouvernement à travers le projet de loi, à savoir l'élévation du niveau général et la justice sociale, nous paraissent parfaitement légitimes. Nous partageons tous ces objectifs : l'école de la République doit être une école de la confiance, offrant à tous une égalité des chances effective et la possibilité de pré...

Quelle belle école que celle de la République ! Quelle magnifique oeuvre de notre histoire ! Sans elle, l'idéal républicain qu'est l'épanouissement de tous et de toutes grâce à l'autonomie et à la responsabilité dans une société solidaire serait vain. Quels moyens ont été consacrés par l'État, depuis l'avènement de la République, pour soutenir ...

… concernant l'accès à ce service public : les familles sont attachées à ce réseau mais son avenir les préoccupe, après les coupes budgétaires récentes, qui témoignent du retrait de l'État à l'étranger.

Vous l'avez compris, monsieur le ministre, nous abordons ce texte avec beaucoup de bienveillance. Nous souhaitons qu'il soit amélioré grâce à l'adoption de certains de nos amendements. Quoi qu'il en soit, nous aurons beaucoup de plaisir à échanger avec vous pendant ces prochains jours sur un texte qui, selon nous, constitue pour le moment une a...