17 juillet 2019

Rapport d'information N° 2175

sur des actes de l'Union européenne déposé par la commission des affaires européennes sur une pêche durable pour l'Union européenne

Extrait

Mesdames, Messieurs, L'Union européenne est le troisième acteur mondial dans le domaine de la pêche.

Vingt-trois États membres disposent en effet d'une côte maritime et le littoral européen est sept fois plus long que celui des États-Unis.

Avec ses régions ultrapériphériques, l'Union dispose du territoire maritime le plus étendu du monde (1). Pourtant l'Union ne représentait, en 2015, que 4, 9 % des captures mondiales et 3 % du total de la production mondiale de poissons (2). Elle se situait ainsi très en deçà des niveaux atteints par la Chine (37, 7 % de la production mondiale), de l'Indonésie (10, 6 %) et de l'Inde (4, 8 %) (3). Les États membres de l'Union pêchent 6 millions de tonnes de poissons chaque année et disposent d'une flotte d'environ 90 000 navires.

Toutefois, la balance commerciale pour les produits de la mer reste largement déficitaire (4). Dans le monde, le poisson représente un enjeu économique, social et écologique majeur : il constitue la prin...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport d'information.

Inscription
ou
Connexion