Intervention de Christophe Jerretie

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Motion de renvoi en commission

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChristophe Jerretie :

Je serai court, par souci d'efficacité, et ne m'étendrai pas sur cette loi de programmation dont nous avons tellement parlé et dont nous parlerons tellement encore. Chacun a défendu sa liberté d'expression – nous venons de l'entendre – et parfois sa liberté d'écriture. Après avoir bien parlé, il est temps d'entrer dans l'action. Je ne ferai donc pas le relevé de ce qui était bon, de ce qui ne l'était pas, de ce qui était appréciable ou pas, de toutes les contre-propositions, de toutes les nouveautés venant des uns et des autres. Pour nous, l'objectif est clair : éviter l'adoption d'une motion de renvoi en commission ; c'est pourquoi nous voterons contre. Le secret pour avancer, c'est de commencer. Nous devons maintenant commencer, parce que ces premiers pas nous porteront dans un voyage de mille lieues ou plus lointain encore, vers la réalité du territoire et celle de nos actions.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion