Intervention de Richard Abadie

Réunion du mercredi 21 mars 2018 à 14h00
Commission d'enquête sur les maladies et pathologies professionnelles dans l'industrie risques chimiques, psychosociaux ou physiques et les moyens à déployer pour leur élimination

Richard Abadie, directeur général de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (ANACT) :

Oui, c'est l'objectif, même si, sur ces sujets, nous avons rarement des solutions clés en main. Notre objectif est plutôt de rendre autonomes les acteurs pour qu'ils trouvent des marges de manoeuvre au plus près du terrain et qu'ils arrivent à concilier des intérêts qui peuvent paraître contradictoires. Concrètement, nous proposons notamment un kit de mise en place d'un espace de discussion permettant d'organiser un débat dans l'entreprise sur le travail réel et de trouver des voies d'amélioration. Dans ce kit, on trouve notamment la méthode du diagnostic photo qui permet de dépersonnaliser les problèmes et de les objectiver. La photo permet en effet à l'individu de prendre un peu de distance par rapport à ce qu'il souhaite dire. La démarche d'animation qui entoure cette méthode paraît plutôt efficace, si l'on en croit les commentaires que nous recevons, pour parler différemment dans l'entreprise de sujets dont on a bien souvent déjà parlé mais sur lesquels on n'arrive pas à avancer. Nous ne ferons pas de kit clés en main sur la manière de supprimer demain le risque chimique dans l'entreprise. S'agissant des troubles musculo-squelettiques (TMS), nous avons travaillé avec un réseau de mutuelles sur le contenu d'outils qu'ils souhaitaient diffuser en la matière. Le même type de guide existe sur les risques psychosociaux.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion