Intervention de Pierre Dharréville

Séance en hémicycle du mercredi 3 octobre 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Santé au travail

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre Dharréville :

On ne peut le faire en invoquant sans cesse le coût du travail ; en poussant toujours plus les feux d'une compétitivité et d'une productivité qui, d'ailleurs, ne font pas défaut aux salariés de notre pays ; en développant la précarité, le mal-travail, le management par la terreur ; en refusant d'investir dans les outils de production ; en perpétuant des process de fabrication dangereux.

1 commentaire :

Le 08/10/2018 à 17:59, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Surtout le management par la terreur, dû à des idiots ou d'idiotes achevées...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion