Intervention de Ludovic Pajot

Séance en hémicycle du mardi 9 octobre 2018 à 21h30
Lutte contre la manipulation de l'information — Discussion générale commune

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLudovic Pajot :

Cette police s'exerce non pas en vertu d'arguments ou de raisonnements, mais par l'intermédiaire de condamnations morales irrévocables, indépassables, comme si certains sujets relevaient de la vérité théologique.

J'ajoute, à l'adresse de tous les censeurs qui usurpent souvent le parrainage de Voltaire, que la liberté d'expression est conçue non pas pour exprimer des idées officielles – lesquelles, dans n'importe quelle dictature, sont autorisées – , mais pour exprimer des idées non conformes, des idées ou des informations qui peuvent soulever le débat, des idées qui parfois peuvent même choquer.

Quand M. Macron dit que la culture française n'existe pas, ce propos me choque. Pourtant, il ne me vient pas à l'idée de vouloir l'interdire. Il me plaît au contraire de contredire par l'argument ce propos faux objectivement, politiquement inepte et humainement insultant pour les Français. Dans l'affaire Éric Zemmour, ce qui est choquant, ce sont moins les propos exprimés, même s'ils l'ont été de manière provocante – ils relèvent de la polémique –…

1 commentaire :

Le 12/10/2018 à 18:27, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Quand M. Macron dit que la culture française n'existe pas, ce propos me choque. "

Mais la culture américaine, ça existe...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion