Intervention de Erwan Balanant

Séance en hémicycle du jeudi 22 novembre 2018 à 21h30
Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Article 26

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaErwan Balanant :

Je serai bref, car ma collègue Alexandra Louis vient de dire l'essentiel, mieux que je n'aurais su le faire.

La plainte en ligne est une vraie avancée pour le citoyen et le justiciable. Notre collègue a pris l'exemple de la perte de sa carte professionnelle. Pour ma part, je prendrai l'exemple d'une voiture vandalisée dans un parking équipé de caméras de surveillance. Aujourd'hui, il est nécessaire de porter plainte pour déclencher une enquête et avoir accès aux enregistrements des caméras. Un salarié qui a déjà peu de temps pour lui va perdre deux ou trois heures pour déposer plainte s'il se rend au commissariat. Désormais, il pourra déposer plainte en ligne, en rentrant chez lui le soir, ou depuis son lieu de travail, en dix minutes seulement.

C'est une avancée pour les justiciables, mais aussi pour les policiers et les gendarmes. En effet, tout le temps que les policiers ou les gendarmes ne passeront plus à enregistrer ces petites plaintes, ce sera autant de temps supplémentaire pour travailler sur les plaintes plus sensibles sur le plan humain.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion