Intervention de Michèle Victory

Séance en hémicycle du mardi 12 février 2019 à 15h00
Pour une école de la confiance — Après l'article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMichèle Victory :

On a essayé d'expliquer, hier, que, pour que des enfants s'approprient des apprentissages, il ne servait à rien de dupliquer à l'infini les symboles. Vous pouvez en effet multiplier vos propositions à l'infini : affichage de la carte de la France, présence des drapeaux français et européen, chant des couplets de La Marseillaise… ce n'est pas ainsi que les élèves s'approprieront des connaissances et adhéreront à quelque chose. Si vous le croyez, vous êtes franchement d'une naïveté incroyable. Arrêtez avec cette histoire ! Je ne comprends pas qu'on en soit encore là.

1 commentaire :

Le 23/02/2019 à 10:57, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Mme n'a pas compris l'intérêt de la géographie, et donc de l'histoire ? C'est dommage.

L'affichage obligatoire de la carte de France, de l'Europe et du monde dans les salles de classe, notamment au primaire, est une nécessité éducative.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion