⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Olivier Marleix

Réunion du jeudi 24 octobre 2019 à 9h30
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaOlivier Marleix :

Je crois savoir que le Gouvernement a laissé passer un amendement, lors de la première lecture au Sénat du projet de loi relatif à l'engagement dans la vie locale, sur le nuançage des candidats aux élections municipales. Si on ne nuance plus du tout les candidats dans les communes de moins de 3 500 habitants, le vote de 20 millions de Français sera passé sous silence lors des prochaines élections municipales – je comprends bien que ce ne sont peut-être, a priori, pas ceux qui sont les plus favorables à la République en Marche. Il y a là une petite inquiétude sur une envie de dissimulation, d'arrangement… de la présentation des résultats de ces élections municipales. Comment comptez-vous traiter les chiffres des prochaines élections municipales ?

Le Président de la République, dans un discours sur le corps préfectoral, après la crise des gilets jaunes, avait demandé que le corps préfectoral soit davantage à l'image des Français. Lorsque je vous ai interrogé à ce sujet, en tant que rapporteur sur l'exécution de la loi de finances pour 2018, vous m'avez répondu : recrutement, diversification de l'origine professionnelle, etc. Je pense que le Président de la République parlait d'origines sociales différentes, notamment de nommer demain des préfets issus de familles vivant de l'autre côté de Méditerranée dans lesquels pourraient s'identifier des jeunes de nos quartiers. Or force est de constater que le corps préfectoral n'incarne pas actuellement une grande diversité. Je lis régulièrement dans le bulletin quotidien les nominations de préfets et j'attends toujours des gestes forts en la matière. Cela fait-il partie de vos projets ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion