⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Brigitte Kuster

Séance en hémicycle du jeudi 30 juillet 2020 à 21h30
Bioéthique — Article 4

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Kuster :

J'aimerais juste comprendre. Ce texte engage non seulement la génération à venir, mais aussi toutes celles qui lui succéderont, et qui accumuleront les perturbations. Dans un siècle, que seront ces enfants ? Je ne parle pas uniquement de ceux qui vivront dans vingt ans, et qui auront été conçus, créés voire construits – un mot incroyable, proprement surréaliste, que vous employez pour des enfants ! – , mais également de la deuxième, de la troisième, de la quatrième génération… Nous parlons ici de circonstances conflictuelles – puisqu'il est question de transsexuels – , de difficultés humaines, de personnes qui vivent des situations extraordinaires, qu'aucun d'entre nous ne vivra. Nous sommes censés être des juristes et écrire la loi. Monsieur le garde des sceaux, cessez de rire face à la question pertinente que vous pose M. Bazin !

2 commentaires :

Le 14/08/2020 à 10:48, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Une loi, ça peut d'abroger.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 14/08/2020 à 10:49, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

s'abroger...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion