⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Sébastien Cazenove
Question N° 34209 au Ministère de l’économie


Question soumise le 24 novembre 2020

M. Sébastien Cazenove appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur la vulgarisation de la technologie de la blockchain auprès des jeunes. De nombreux secteurs tels que la banque, l'assurance, la logistique ou encore la culture explorent les possibilités offertes par cette technologie d'avenir. Les expérimentations se multiplient ; des start-ups lèvent des millions d'euros sur des projets en lien avec la blockchain. Pour autant, 10 ans après l'apparition du bitcoin, cette technologie sous-jacente n'a pas encore trouvé d'usage majeur et n'est que peu diffusée auprès du grand public qui serait capable d'encourager le mouvement. La priorité semble alors de vulgariser cette technologie auprès du grand public. Aussi, il souhaiterait connaître la position du Gouvernement sur la diffusion de cette technologie auprès des plus jeunes et les mesures d'accompagnement possibles.

Réponse émise le 30 mars 2021

La France fait partie des 59 pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) qui disposent d'une stratégie d'éducation économique, budgétaire et financière depuis 2016, couramment nommée stratégie d'éducation financière, ou EDUCFI. Elle est une préoccupation grandissante du ministère de l'économie, des finances et de la relance, et de l'ensemble des pouvoirs publics, qui souhaitent sensibiliser au fonctionnement de l'économie, et permettre au plus grand nombre la prise de décisions financières éclairées. Depuis son lancement, plus de 113 000 personnes ont été sensibilisées à l'éducation financière. La Banque de France, désignée comme opérateur de la stratégie nationale d'éducation financière du public, intervient régulièrement pour sensibiliser à la technologie blockchain à travers son principal cas d'usage : les crypto-actifs, dont fait partie le bitcoin. Plusieurs canaux de communication contribuent à améliorer la connaissance sur ces sujets : la publication d'articles et de vidéos sur la page de l'ABC de l'économie (https://abc-economie.banque-france.fr/crypto-actifs-et-stable-coins), la chaine Youtube de la Banque de France ou encore, le site internet de la Cité de l'Economie (https://www.citeco.fr/le-bitcoin-quest-ce-que-cest), financée par le mécénat de la Banque de France, pour promouvoir l'éducation financière. Plusieurs autres cas d'usage de la blockchain sont encore à l'étude, et suivis de près par les autorités publiques. C'est le cas de la Banque de France, qui mène une expérimentation sur les monnaies digitales de banque centrale. Ils feront l'objet d'une communication plus approfondie une fois les résultats connus.

2 commentaires :

Le 10/05/2021 à 09:44, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Le prix d'un bitcoin est actuellement de 48 476 euros environ, très pratique pour le grand public pour acheter sa baguette de pain ou faire le plein d'essence...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 16/06/2021 à 18:05, Socrates66 a dit :

Avatar par défaut

Vu que le prix du Bitcoin vient d'être divisé par deux en quelques jours. Doit-on être payé et payer en Bitcoins qui est une monnaie détenue par une seule personne ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion