⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Sacha Houlié pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Je me suis presque amusé du fait que les thuriféraires de Montesquieu sont les premiers à s'asseoir sur la séparation des pouvoirs.

Chacun des pouvoirs mène donc désormais son enquête : il y a l'enquête menée par l'IGPN pour le pouvoir exécutif, l'enquête préliminaire ouverte par le pouvoir judiciaire et la commission d'enquête que nous avons voulu mettre en place à l'Assemblée nationale – sinon, elle n'aurait pas existé.

Contrairement à ce que j'entends, il n'y a pas de crise politique. Cela ferait pourtant plaisir à un grand nombre de nos collègues qui se rêvent en tribunal populaire de 1793. La preuve : ils ont déposé un nombre colossal d'amendements…

… visant à reconnaître l'existence de ce tribunal populaire de 1793. Il y a aussi tous ceux qui se sont saisis d'une question, depuis le départ, et qui se trouvent aujourd'hui coincés par le contexte. En effet, nous aurions pu croire votre cinéma…

si vous n'aviez pas déposé 550 amendements portant article additionnel avant l'article 1er et 350 amendements portant article additionnel après l'article 2, si vous n'aviez pas fait les 115 rappels au règlement que M. le président vient d'évoquer et si vous n'aviez pas bloqué, depuis plus de deux semaines, une réforme constitutionnelle dans le ...

Alors même que vous vous faites les théoriciens, les garants ou les protecteurs d'un Parlement fort, pourquoi l'affaiblissez-vous autant ? Pourquoi le paralysez-vous comme vous le faites aujourd'hui ? Les responsables de la situation actuelle, c'est vous !

Les faits et les chiffres que je viens de rappeler sont têtus, comme dirait l'autre – chacun retrouvera qui est l'autre. Ce soir, beaucoup de Français partiront en vacances. Si vous avez envie de les imiter, allez-y !

… à la réforme de nos institutions, comme nous travaillons depuis un an à la réforme de notre pays. Vous ne nous impressionnez pas. En tant que parlementaires, nous exerçons toutes les compétences qui sont les nôtres.