Interventions sur "audience"

153 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThomas Rudigoz :

Madame la présidente de la CNDA, ma question concerne la vidéoaudience. Je rappellerai que la loi du 10 septembre 2018 a généralisé le recours à la vidéoaudience prévue à l'article L.733-1 du CESEDA. L'extension de ce recours, qui existe déjà depuis cinq ans dans nos départements d'outre-mer, a été vivement critiquée par de nombreux opposants dans notre hémicycle, mais aussi par la profession des avocats. Pourtant, la vidéoaudience a été strictement encadrée par le ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBruno Studer, président :

...ant rapport du Conseil consultatif des programmes de France Télévisions révèle que les jeunes actifs attendent du groupe qu'il innove et fasse preuve d'audace dans ses programmes, ses présentateurs et ses formats. Comment ces attentes se traduisent-elles dans l'organisation et les financements de France Télévisions ? Cette logique est-elle conciliable avec la place que prend encore la mesure de l'audience et avec la nécessité pour France Télévisions de s'adresser aux Français de tous âges ?

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaElsa Faucillon :

...lic dans un monde où, ce n'est pas faire offense aux journalistes de le dire, il y a un problème avec l'information ? Quand on passe trois jours à gloser sur un tweet, quelque chose ne va pas dans notre démocratie. Les médias n'en sont pas les seuls responsables mais ils ont une part de responsabilité dans cette situation. Mon inquiétude, c'est qu'une chaîne d'information continue doit faire de l'audience. Lors du mouvement des Gilets jaunes, je n'ai pas vu grande différence entre Franceinfo et d'autres chaînes d'information continue : à un moment, Franceinfo a, pendant quatre heures, relayé les images de trois personnes sur les Champs-Élysées alors même que la manifestation annoncée n'était pas commencée… En revanche, je vois la spécificité de Soir 3 en termes de savoir-faire des équipes dans des...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrédérique Dumas :

... ne part pas de rien, puisque nous avons déjà des plateformes que nous allons redéfinir. » Un jour, certes, il n'y aura plus que le numérique, mais le timing est très important, et les autres pays n'ont pas basculé leur offre pour enfants sur le tout numérique. Pour ce qui est de la BBC, on fait une confusion systématique entre la chaîne « jeunes adultes » et la chaîne « enfants » ; de plus, les audiences se sont évidemment écroulées au moment du basculement. Alors, répondrez-vous favorablement à ce qu'ont demandé de nombreux auteurs et producteurs – attendre la couverture numérique totale du territoire en haut débit pour ne pas fragiliser l'égalité territoriale, et ensuite attendre d'avoir un service performant puisque les offres Netflix, Disney et autres arrivent avec des moyens considérables, ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEmmanuelle Anthoine :

Ma question porte sur le rapprochement entre France 3 et France Bleu. Les expérimentations de matinales communes menées à Nice et à Toulouse sont un véritable succès. Elles permettent un partage des coûts, et de meilleures audiences sur France 3 ; les synergies vertueuses révélées méritent d'être développées. Au-delà des matinales communes qu'il conviendrait de généraliser, ne faudrait-il pas envisager d'autres pistes de rapprochement entre ces deux chaînes ?

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSylvie Tolmont :

...n linéaire. Par ailleurs, la couverture du territoire en haut débit n'étant pas encore optimale, la réception des flux vidéo ne pourra malheureusement pas être assurée pour tous. In fine, avec la suppression de France 4, véritable vitrine de l'animation française, la diffusion de l'animation chutera de 55 %. Ne pensez-vous donc pas qu'il y a une contradiction entre le fait de vouloir rajeunir vos audiences et la suppression de votre chaîne jeunesse ? Ne pensez-vous pas que cette suppression risque de priver certains enfants de l'accès aux programmes jeunesse de France Télévisions et de créer de fait une télévision des villes et des riches ?

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFlorence Granjus :

Vous avez déclaré vouloir renforcer la place de la culture dans vos programmes. S'il y a plus de cinquante ans, le sociologue Georges Friedmann qualifiait la télévision d'école parallèle, on déplore aujourd'hui, statistiques sur les inégalités culturelles et chiffres d'audience à l'appui, l'échec du projet d'éducation populaire et de démocratisation par la télévision. La dictature de l'audimat a conduit à la marginalisation de la culture scolaire au profit du divertissement. Hier, nous étions quelques parlementaires à échanger avec Thierry Ardisson, dont je vous rapporte les propos : « Tous les programmes, sans exception, doivent être imprégnés de culture. La dimension...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBruno Studer, président :

...n conseil d'administration, en comité central d'entreprise et à l'ensemble des collaborateurs de Radio France. Ces documents ont été transmis à l'ensemble des membres de la commission et je vous en remercie. Avant de vous donner la parole, j'aimerais vous poser quelques questions, qui concernent plus particulièrement les activités locales de Radio France. Comment expliquez-vous que l'objectif d'audience de France Bleu ne soit pas atteint en dépit des actions entreprises ? Le rapprochement avec d'autres composantes de l'audiovisuel public pourrait-il être porteur de progrès ? Quel bilan faites-vous de l'expérimentation menée entre France Bleu et France 3 sur des matinales communes ? Enfin, quel plan prévoyez-vous pour FIP, puisque cette radio, très écoutée dans certains territoires, est appelée ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPascal Bois :

Merci, madame la présidente, pour cet exposé consacré à la quatrième année du COM et à la présentation de votre plan stratégique pour les années à venir, esquisse du futur COM. Nous ne pouvons que nous satisfaire de l'amélioration des résultats financiers et d'audience du service public que constitue Radio France. Vos efforts, dans le cadre de la réforme de l'entreprise, visent à expliquer, concerter et réunir. En utilisant les leviers conventionnels de la durée du temps de travail et des congés, votre objectif est d'obtenir les économies escomptées sans recourir à la réduction des effectifs et à la suppression d'une partie de l'offre éditoriale. Pouvez-vous ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrédérique Dumas :

Madame la présidente, je voudrais tout d'abord saluer le travail formidable mené par les équipes de Radio France, que traduisent les bons résultats d'audience, sans que la qualité des programmes n'ait été sacrifiée. Vous avez fait un choix fort, celui de préserver l'ensemble des offres et de renforcer l'identité des chaînes. Vous avez fait aussi le choix d'une méthode, celle d'un pacte social autour d'un projet partagé. Nous resterons bien entendu vigilants, car les mots doivent se traduire dans la réalité, mais sachez que vous avez notre confiance pou...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPierre-Yves Bournazel :

Notre service public fonctionne bien : les audiences sont au rendez-vous et nulle part ailleurs que sur Radio France on ne trouve une telle qualité d'émissions – je pourrais en citer de nombreuses. J'aimerais cependant vous interroger à mon tour, madame la présidente, sur la musique à Radio France. Vous avez déclaré que chaque émission de création musicale remplit une mission de service public utile et qu'à ce titre, elle doit être valorisée. Qu'...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaCéline Calvez :

Madame la présidente, votre ambition, que je salue, est de préserver le périmètre des antennes. Vous êtes revenue à plusieurs reprises sur l'offre de contenus qui vous permettra de rajeunir l'audience, notamment grâce au numérique. Vous avez cité le podcast « Oli » et la chaîne Le Mouv' ; on aurait pu parler aussi de Culture Prime. Les jeunes ont toute leur place sur les antennes de Radio France, dans les programmes et les initiatives que vous développez. Je me réjouis, en particulier, que la montée en puissance de l'éducation aux médias sur toutes les stations prolonge bientôt les efforts d'I...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAurore Bergé :

Radio France, avec ses sept chaînes de radio, ses quarante-quatre antennes locales et ses quatre formations musicales, est une entreprise publique dont nous sommes collectivement fiers, une entreprise qui a su démontrer son agilité et convaincre les Français, comme en témoignent les audiences. C'est une entreprise qui va bien, avec des comptes ramenés à l'équilibre depuis 2018. Néanmoins, on ne peut ignorer la multitude de nouveaux acteurs dans son champ concurrentiel et le renouvellement des usages, qui ne pourra que s'accélérer dans un futur proche. Je pense, par exemple, aux véhicules autonomes. Vous avez annoncé un plan stratégique pour 2022 et des économies redéployées au béné...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBertrand Bouyx :

Au-delà des stratégies d'audience, dans un contexte où les Français se sentent souvent déconnectés des médias nationaux dans les territoires du fait d'innombrables zones blanches, dans un contexte aussi où ils vont chercher l'information ailleurs, avec toutes les dérives que nous connaissons, les stations locales de France Bleu ne souffrent-elles pas d'un manque de moyens dans l'exercice de leur mission de proximité ? Comme Bertr...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPerrine Goulet, rapporteure :

Je vous remercie pour ces présentations rapides et efficaces. Je suis interpellée quand vous dites que le juge des enfants n'a pas le temps en début d'audience de dire à l'enfant qu'il peut être assisté d'un avocat.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPerrine Goulet, rapporteure :

Pour ce qui est des enfants qui étaient accueillis en audience, le problème est qu'ils ne sont pas seuls et n'ont donc pas la possibilité d'échanger réellement avec leur juge - j'ai remarqué que c'est leur juge, je pense que le juge des enfants est la personnification de la justice la plus forte. Ils ont l'impression de ne pas avoir été entendus, tout en disant qu'il ne faut pas non plus tout le temps les écouter. On a entendu des éducateurs, familiaux dire ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaUgo Bernalicis :

...sens, si ce n'est de robotiser, d'automatiser un certain nombre de décisions qui doivent pourtant passer par l'humain, y compris pour celles qui paraissent les plus simples. Si vous voulez que cela fonctionne, renforcez les juges aux affaires familiales, accordez-leur davantage de greffiers pour améliorer la préparation des dossiers, traiter plus efficacement les plus simples d'entre eux et tenir audience rapidement. Or ce n'est absolument pas ce que vous faites. De surcroît, les CAF sont en grande difficulté. Celle du Nord, par exemple, est parfois obligée de fermer ses portes une semaine entière pour traiter ses dossiers en souffrance. Voilà où on en est. Pourtant, la convention 2018-2022 que votre propre gouvernement a signée avec la CAF, madame la garde des sceaux, diminue encore leurs moyens...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThibault Bazin :

...mande – 1 868 en 2014 – , de radiation – 6 025 en 2014 – , de caducité – 5 018 en 2014– et les autres décisions que le divorce ou la séparation de corps – 8 726 en 2014 – , soit au total 30 739 cas en 2014, ce qui est loin d'être négligeable lorsque l'on tient compte des problèmes financiers et familiaux engendrés par les divorces. En outre, même dans le cas où la procédure conduit au divorce, l'audience de conciliation est une phase essentielle d'une procédure de divorce contentieux : elle va en effet permettre d'organiser la vie du couple et de la famille pour les mois qui courent avant l'audience définitive devant le juge qui prononcera le divorce. L'affirmation du caractère exclusivement judiciaire du divorce est aujourd'hui une priorité, non seulement pour protéger l'enfant et les époux, sp...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaUgo Bernalicis :

Cet amendement tend à réaffirmer le principe de l'audience de conciliation préalable devant le juge des affaires familiales, dont l'utilité est vantée par tous les praticiens et qui permet une meilleure mise en état pour commencer la procédure.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaThibault Bazin :

...ées sur le fondement de ce texte pourraient être, en cas de suppression, obtenues dans d'autres cadres procéduraux, notamment l'ordonnance de protection. Il n'est pas bon, toutefois, d'ôter au juge saisi du divorce la possibilité de prendre, dès la requête initiale, des mesures d'urgence sur la résidence séparée ou les mesures conservatoires, avant même les mesures provisoires décidées pendant l'audience de conciliation. Il est important, en effet, que le juge du divorce conserve ce pouvoir. L'ordonnance de protection offre apparemment une procédure plus rapide, mais c'est occulter le fait qu'en cas de violences conjugales, bien souvent, la victime n'ose rien dire, qu'elle est mal informée et que le juge du divorce peut avoir, en pareille situation, un rôle à jouer.