⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

19 janvier 2021

Proposition de loi N° 3755

visant à affirmer le libre choix de la fin de vie et à assurer un accès universel aux soins palliatifs en France

Extrait

Mesdames, Messieurs, Aujourd’hui nous mourrons mal en France.

La crise de la covid‑19 nous l’a montré de manière frappante en cette année 2020. Que cela soit dans les établissements de santé, les Ehpad ou à domicile, nous manquons d’outils juridiques qui pourraient permettre à tout à chacun de choisir sa fin de vie.

C’est ce libre choix qui doit nous guider.

La situation est préoccupante et le désespoir persiste chez nos aînés et les personnes en situation de handicap et de dépendance.

À titre d’exemple, nous avons en France, le plus haut taux de suicide chez nos aînés d’Europe.

Un chiffre qui prouve à quel point il devient urgent d’agir.

Bien évidemment, il serait injuste de ne pas souligner toutes les avancées qui ont été faites en la matière depuis plusieurs années, grâce aux lois Leonetti de 2005 et Claeys‑Leonetti de 2016. Elles ont attribué aux médecins, de manière individuelle ou collégiale, la capacité de définir le moment où...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion