Olivier Falorni

, député LT de la 1ère circonscription de Charente-Maritime

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
    • Permanence parlementaire 12 Ter Rue Villeneuve 17000 La Rochelle 05 46 07 34 00
  • Collaborateurs :
    • M. Sebastien Arzalier
    • Mme Stéphanie Costa
    • Mme Magali Sainthérand

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
128Total767
3adoptés25
33rejetés247
4tombés33
4retirés49
46non soutenus159
9irrecevables93
29en attente161

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Ce député n'a déposé aucun rapport.

Ses dernières propositions de loi

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Olivier Falorni Flux rss

Débat sur la déclaration du président de la république - Suite à ses propos du 09/07/2018, Laïc1 a dit le 17/07/2018 :

Avatar par défaut

"Le flou sur la laïcité. " C'est sûr que si c'est pour dire : "on se plante autant sur la visibilité des signes religieux dans les écoles que sur les menus dans les cantines scolaires", autant ne rien dire et rester dans le flou, le flou porteur et protecteur d'erreur.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

À propos d'une question écrite du 05/12/2017, MIPACHKI a dit le 04/07/2018 :

Avatar par défaut

Les chats errants sont pour la plupart des chats non stérilisés, perdus ou abandonnés par les particuliers, et qui ont mis bas dans la rue ou chez un voisin. Les chatons se reproduisent à leur tour, ce qui engendre la prolifération. De plus, les particuliers distribuent les chatons à tour de bras...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

À propos d'une question écrite du 05/12/2017, Laïc1 a dit le 17/04/2018 :

Avatar par défaut

C'est 100 euros, voire plus (on peut aller jusqu'à 200 euros) pour faire stériliser une chatte : pourquoi les vétérinaires ne font pas des stérilisations gratuites, par pur civisme, puisque la prolifération des chats errants est un fléau public ? Et après on va culpabiliser les propriétaires d'an...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 185, pierre bruyas (retraité) a dit le 07/12/2017 :

Avatar par défaut

Non mais l'élection ne donne pas un pouvoir divin, il ne faut pas confondre avec le sucre à Reims... même élu, il y a des formes qui s'opposent et dieu merci!

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 10 commentaires