⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Frédéric Reiss pour ce dossier

69 interventions trouvées.

Sur la quatrième de couverture d'un livre écrit par un certain M. Blanquer, pas encore ministre, on peut lire que l'auteur trace « la voie d'une école de la vie capable de transmettre aux enfants les savoirs fondamentaux pour leur permettre de vivre librement ». Le texte aborde en plus le soutien à l'innovation, l'évaluation du système scolaire...

Quant aux familles, alors qu'un peu de bon sens avait été retrouvé en prévoyant un dialogue entre elles et les directeurs d'école, la majorité a voulu l'avis de l'autorité académique sur l'assiduité d'un enfant de 3 ans dans une école maternelle. La suppression programmée des jardins d'enfant est une erreur. Un jardin d'enfant n'est ni une gar...

Monsieur le ministre, vous avez fait marche arrière sur le redécoupage des circonscriptions académiques, mais les pouvoirs seront chez les recteurs de région.

Où est la proximité ? À Strasbourg, par exemple, nous revendiquons un recteur de plein exercice, surtout dans la perspective de la Collectivité européenne d'Alsace. Je salue la création d'un rectorat à Mayotte et celle des établissements publics locaux d'enseignement international, et souhaite terminer sur un point cher au groupe Les Républica...

Après une semaine de débats intenses, notre assemblée va voter en première lecture le projet de loi Blanquer. Monsieur le ministre, vous avez bien vite oublié vos déclarations de 2017 : « Le système ne veut plus d'une énième réforme [où] « l'ensemble des acteurs, à commencer par les professeurs, sont fatigués des changements permanents de progr...

Sur ce sujet, on a bien vu l'embarras du Gouvernement, qui a laissé faire l'aile gauche de la majorité, à l'origine d'un amendement pour le moins discriminatoire. Le groupe Les Républicains n'a eu de cesse de défendre les valeurs de la famille, pour rappeler que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants. Une école de la confian...

La visite médicale avant l'âge de 6 ans a même provoqué un psychodrame dans la majorité, les députés du MODEM quittant l'hémicycle après que vous avez refusé un amendement.

Il aura fallu une séance de « calinothérapie » vis-à-vis de la majorité, doublée d'une grande mansuétude pour leurs amendements, afin de les faire rentrer dans le rang !

Lors du débat, le groupe LR a su être constructif, non seulement sur la présence des drapeaux français et européen ou des paroles de La Marseillaise dans les salles de classe, même s'il a fallu procéder à une deuxième délibération, mais aussi sur la sanction du harcèlement scolaire, la création des EPLEI – établissements publics locaux d'enseig...

Le dernier point de divergence est la future organisation par ordonnance des rectorats. Monsieur le ministre, vous avez fait amende honorable au cours de la discussion. Vous avez vanté les mérites de la proximité, affirmé votre volonté de défendre l'école rurale, valorisé les DASEN – directeurs académiques des services de l'éducation nationale ...

Les députés du groupe Les Républicains ne voteront pas ces amendements de suppression. Nous partageons en effet, une fois n'est pas coutume, tous les arguments du ministre. La création de l'École européenne de Strasbourg a été décidée en 2000 et réalisée en 2008, laps de temps pendant lequel nous avons abordé toutes les questions que certains s...

Bien que l'article 6 quater soit assez complet, il me semble qu'il ne dit rien du régime de propriété du patrimoine mobilier et immobilier mis à la disposition de l'établissement. C'est la raison pour laquelle je propose cet amendement.

En entendant les avis défavorables de la rapporteure et du ministre, j'en suis un peu conforté. Mais je pensais que cet amendement, qui introduit dans la discussion la question du rôle des psychologues de l'éducation nationale, méritait tout de même des explications. On connaît les conseillers d'orientation-psychologues – COPSY – , on connaît l...

Ce sujet me tient à coeur. Nous avons déjà souvent tenté d'instaurer un statut des directeurs d'école, mais cela nécessiterait également un changement dans les écoles elles-mêmes. Aujourd'hui, les écoles n'ont pas le statut d'EPLE – établissement public local d'enseignement – , ou plutôt d'EPEP – établissement public d'enseignement primaire – ,...

Nous avons déjà discuté de cet amendement en commission et nous en rediscutons en séance publique car, comme je l'ai dit lors de la discussion générale, il me semble important et pourrait même être complémentaire de l'amendement que nous venons d'adopter. Proposé par le groupe Les Républicains, il s'inscrit dans le cadre de l'expérimentation p...

Au lendemain de la discussion que nous avons eue en commission, monsieur le ministre, vous avez fait fonctionner vos services de communication. Que cela soit dans la presse quotidienne régionale ou dans la presse nationale, nous avons senti comme un rétropédalage sur le sujet, sur le thème : « tout est réglé ! » Vous avez dit que les services s...

Pour commencer, je voudrais à mon tour rendre hommage à l'école de la République, puisque je fais partie de la génération qui l'a fréquentée sans connaître au départ un seul mot de français. Les choses se sont ensuite bien arrangées, et pas seulement pour moi. Je m'en souviens pour ma part comme d'une période tout à fait agréable. Je me réjoui...

S'agissant de cet amendement, en tant qu'ancien maire, je me souviens de toutes les questions qui se posaient à nous concernant les classes bilingues : ceux qui en avaient, ceux qui n'en avaient pas… C'était toujours des négociations difficiles, en particulier au sein de l'amicale des maires, afin de se mettre d'accord sur le financement. La l...

Jusque-là, les choses étaient claires dans les établissements : c'est le conseil d'administration qui répartissait les responsabilités. Mais l'amendement tend à imposer la délégation à la commission permanente, ce qui soulève de nombreuses questions. Mme Rilhac vient de le dire : certaines catégories, dont les parents d'élèves, n'étant pas repr...

Par ces amendements identiques, nous souhaitons compléter l'article L. 312-10 du code de l'éducation, relatif aux langes régionales. La maîtrise d'une langue régionale, je veux le dire haut et fort, ne fait en rien préjudice à celle du français, bien au contraire.