Intervention de Brigitte Kuster

Séance en hémicycle du vendredi 15 février 2019 à 15h00
Pour une école de la confiance — Article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Kuster :

L'amendement de Mme Tabarot vise à ouvrir le champ des expérimentations pédagogiques à l'apprentissage des langues étrangères qui demeure trop souvent lacunaire, voire inexistant, durant les premières années de l'école.

Si le niveau global de maîtrise de l'anglais au collège a progressé ces dernières années, des efforts supplémentaires doivent être accomplis pour rattraper le retard constaté avec d'autres pays, notamment en Europe.

1 commentaire :

Le 21/06/2019 à 14:12, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

A l'heure du Brexit, il est urgent de trouver une solution de remplacement à l'anglais. On ne va pas faire apprendre l'anglais aux Français uniquement parce que les écoliers allemands apprennent l'anglais à l'école. Il n'y a plus d'Europe dans ces conditions, mais une colonie britannique sur le sol continental de l'Europe.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion