Intervention de Brigitte Kuster

Séance en hémicycle du vendredi 15 février 2019 à 15h00
Pour une école de la confiance — Article 9

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBrigitte Kuster :

Il traite également du thème de l'évaluation. Pour que cette idée particulièrement intéressante soit pleinement opérante, il faudrait, monsieur le ministre, que le conseil qui en a la charge soit autant que possible indépendant du pouvoir politique et administratif. Sinon, on court le risque de se priver de réflexions et de propositions innovantes mais surtout de critiques constructives, et de basculer dans l'autoévaluation.

Cet amendement, que j'ai déposé et que je vous propose d'adopter, vise à s'assurer que les six personnalités choisies par le ministre soient indépendantes et à supprimer les quatre représentants du ministre de l'éducation nationale. Un conseil de dix personnalités parfaitement libres est en effet la plus sûre garantie d'une évaluation utile et performante.

1 commentaire :

Le 22/06/2019 à 12:47, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Et les parents d'élèves, ils comptent pour du beurre ? Toujours cette pitoyable logique de la négation citoyenne, jusque dans la culture, l'instruction, l'éducation.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion