Intervention de Sacha Houlié

Séance en hémicycle du jeudi 21 février 2019 à 9h30
Référendums d'initiative citoyenne — Motion de renvoi en commission

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSacha Houlié :

Ce texte, qui incrimine injustement le parlementarisme, ne traite pas des vrais sujets. Les trois collègues qui m'ont précédé ont d'ailleurs montré ses limites. M. Heuzet a pointé la méfiance dont il témoigne à l'égard de la démocratie représentative. M. Lescure a souligné les difficultés de la pratique référendaire. M. Gouffier-Cha a rappelé les procédés de démocratie directe ou participative existant.

Pour ma part, je suis surtout frappé par l'errance idéologique dans laquelle semblent tombés les auteurs de la proposition de loi, et la confusion qu'ils instaurent autour de la notion de souveraineté.

Car, si l'article 3 de la Constitution consacre cette notion en affirmant : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum. », il ajoute : « Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice. »

1 commentaire :

Le 27/02/2019 à 23:41, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

M. Macron n'est pas un individu ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion