⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Interventions en hémicycle de Xavier Breton


1521 interventions trouvées.

La charte des valeurs et des principes républicains sera proposée. Je saisis l'occasion pour vous demander quelle est son effectivité : y aura-t-il une sanction ou une suspicion si elle n'est pas signée ? Nous entendons de grandes déclarations d'intention ; des brevets de républicanisme sont demandés, conformément à votre vision de la Républiqu...

Je constate qu'il y a deux poids deux mesures dans les avis sur les amendements. Quand ceux-ci viennent des rangs de l'opposition, on nous dit qu'ils sont trop précis ou qu'ils relèvent du domaine réglementaire. En revanche, quand il s'agit de respecter les équilibres internes à la majorité, nous voyons bien qu'il y a une plus grande largesse. ...

Nous voterons contre ces amendements, qui visent à restreindre la liberté de l'enseignement, à laquelle nous sommes très attachés.

Cet amendement tend à exempter les associations cultuelles dont les recettes ne dépasseraient pas un certain montant des obligations prévues dans cet article, de façon à ce que ces mesures soient proportionnées et qu'on ne pénalise pas par des charges trop lourdes les petites et les moyennes associations cultuelles.

Cet amendement est important au regard du problème que pose l'article. Si je me réfère notamment aux alinéas 28 à 30, celui-ci prévoit, pour les établissements privés hors contrat, de remplacer le régime de fermeture par le juge judiciaire par un régime de fermeture administrative. Nous nous orientons donc, avec cet article, vers une restrictio...

Cette intervention vaudra aussi défense de l'amendement no 926, qui poursuit le même objectif. Il s'agit en effet de donner aux établissements privés hors contrat les moyens de lutter, à leur niveau, contre les risques de séparatisme en permettant à leur responsable d'avoir accès notamment au bulletin no 2 du casier judiciaire, dit B2, ainsi q...

Cet amendement va permettre d'y voir un peu plus clair dans les intentions du Gouvernement, qui ne semble avoir aucune volonté dès lors qu'il s'agit de lutter réellement contre le séparatisme. Le texte est plutôt là pour embêter les établissements privés hors contrat ; on ferait mieux de se demander pourquoi ils se développent plutôt que de leu...

La rédaction de l'article 31 de la loi du 9 décembre 1905 est insuffisante, car les sanctions prévues par cet article ne s'appliquent que lorsque les pressions ont eu pour résultat de déterminer une personne à une action ou à une abstention, c'est-à-dire leurs auteurs sont parvenus à leurs fins. Or, il faudrait sanctionner les voies de fait, vi...

Le président de la commission spéciale affirme qu'il n'y a pas eu un front uni contre cet article. Effectivement, les religions sont dans une logique de dialogue avec le pouvoir, quel qu'il soit. Cela dit, il y a eu des prises de position très fortes. J'en veux pour preuve le document que nous a remis la Fédération protestante de France à l'occ...

Ce sont des mots très forts. On ne peut pas dire : circulez, y a rien à voir ! Vous disiez encore, monsieur de Rugy, que c'est à la République de fixer les règles et aux religions de s'y adapter. Tout le problème est de savoir comment on fixe les règles. C'est avec les religions qu'il faut le faire ; or le dialogue, beaucoup d'entre elles le d...

Notre collègue Diard a déposé en commission spéciale un amendement portant article additionnel après l'article 39 proposant de créer un délit de déni d'apostasie qu'il présentera à nouveau tout à l'heure et que nous sommes nombreux à avoir signé. Les arguments mettant en avant le fait qu'une protection est déjà prévue dans notre droit nous inqu...

Il faut rester prudent sur ces questions. Dans certains cas particuliers, en raison d'une situation sociale défavorisée notamment, on peut vouloir se marier religieusement sans effectuer de mariage civil ; c'est le cas des veufs ou des veuves qui, en se remariant, perdent leurs droits à pension de réversion. Cela peut donc se produire dans l'in...

Ce n'est pas ce que j'ai dit, madame Dubost. J'ai parlé des lois de la conscience, qui ne sont pas les lois religieuses. Faites bien la différence !

Que, dans l'ordre civil, les lois de la République s'imposent et qu'elles soient supérieures, c'est une chose. Mais l'ordre civil ne règle pas tout dans la société. Et il y a l'ordre personnel, où la loi de la conscience est plus forte.

Cet amendement et les suivants sont des amendements de repli. Malheureusement, en raison du temps législatif programmé, nous ne pourrons présenter chacun d'entre eux. Nous souhaitons conserver le principe de la déclaration annuelle plutôt que de lui substituer celui de l'autorisation. Nous ne faisons en cela que suivre la décision du Conseil c...

Monsieur le ministre, considérez-vous qu'un régime de déclaration et un régime d'autorisation sont identiques du point de vue de l'exercice d'une liberté, ou voyez-vous une différence entre ces deux régimes ? Si oui, laquelle ? Si nous abandonnons un système de déclaration, qui consiste à dire que l'on va exercer telle ou telle activité, au pr...