13 juin 2018

Annexe N° 33 au Rapport N° 1055

de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire sur le projet de loi de règlement du budget et d'approbation des comptes, après engagement de la procédure accélérée, de l'année 2017 (n°980).

Extrait

Parmi les grands pays de l'OCDE, la France occupe la cinquième place mondiale pour la dépense de recherche publique en 2015. Rapportée au PIB et en intégrant la R&D en défense, la dépense de R&D représente 0, 86 %, ce qui place la France au-dessus de la moyenne de l'OCDE, mais en dessous des pays leaders (les pays nordiques, la Corée et l'Allemagne) et de « l'objectif de Lisbonne » de 1 % du PIB. Depuis 2016, on observe toutefois une nette progression des crédits de la mission interministérielle Recherche et enseignement supérieur (MIRES) qui porte l'essentiel des financements de la recherche publique.

En chiffres absolus, la dépense intérieure de recherche des administrations (DIRDA) atteignait 16, 8 milliards d'euros en 2017, dont près de 90 % des dotations budgétaires provenaient de la mission Recherche et enseignement supérieur (MIRES). D'autre part, en 2017, les dépenses intérieures de recherche et développement des entreprises implantées en France...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport.

Inscription
ou
Connexion