⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 911C (Retiré)

Publié le 26 octobre 2019 par : M. Lachaud, Mme Autain, M. Bernalicis, M. Coquerel, M. Corbière, Mme Fiat, M. Larive, M. Mélenchon, Mme Obono, Mme Panot, M. Prud'homme, M. Quatennens, M. Ratenon, Mme Ressiguier, Mme Rubin, M. Ruffin, Mme Taurine.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Environnement et prospective de la politique de défense00
Préparation et emploi des forces4 131 9610
Soutien de la politique de la défense04 131 961
Équipement des forces00
TOTAUX4 131 9614 131 961
SOLDE0

Exposé sommaire :

La sous-action 67-01 du programme 212 couvre les frais de fonctionnement des cabinets ministériels. Les crédits sont en hausse d'environ, 4,1 millions d'euros, environ 12,4% alors que le budget de la sous-action suivante, le contrôle général des armées est en baisse de plus d'un million d'euros, soit 5%.
A priori, rien ne justifie une pareille hausse des dépenses au sein des cabinets ministériels. Après plus de deux ans de travail, les effectifs doivent être stabilisés et l'évolution de la masse salariale cohérente avec le taux d'inflation dont chacun sait qu'il n'est pas de 12,4%.
C'est pourquoi il est préférable d'affecter ces crédits à une tâche utile telle que la préparation opérationnelle des forces aériennes, action 178-03.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion