Loïc Prud'homme

, député LFI de la 3ème circonscription de la Gironde

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
    • Permanence parlementaire 281 Route de Toulouse 33140 Villenave-d'Ornon
  • Collaborateurs :
    • M. Yannis Haran
    • Mme Camille Lemerle
    • Mme Tiphaine Maurin
    • Mme Garance Bousquin

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
324Total3965
8adoptés61
226rejetés2881
9tombés170
9retirés139
43non soutenus305
25irrecevables286
4en attente123

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 12 mois)

Tous ses mots

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Loïc Prud'homme Flux rss

État au service d'une société de confiance - Suite à ses propos de Loïc Prud'homme le 26/06/2018, Laïc1 a dit le 06/07/2018 :

Avatar par défaut

"En plus de réduire les droits et la protection des salariés avec les ordonnances « travail », le Gouvernement, à travers l'article 8, autorise qu'on les bafoue impunément, sur des sujets essentiels tels que la durée maximale de travail – excusez du peu – , le temps de repos, le salaire minimum o...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 1069, NICOULEAU a dit le 19/06/2018 :

Avatar par défaut

Bonjour Mr le député , Ce n'est pas une baisse de l'usage des pesticides qu'il faut défendre , mais l'INTERDICTION TOTALE des pesticides soit les 2 128 produits . Soyons vigilants aussi à des pesticides acceptés en agriculture Bio et qui ne s'avèrent pas sans danger comme la bouillie bordelaise ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 27 commentaires