⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Engagement dans la vie locale et proximité de l'action publique — Texte n° 2401

Amendement N° 891 (Irrecevable)

Publié le 18 novembre 2019 par : Mme Brocard, M. Belhaddad, Mme Verdier-Jouclas, M. Cormier-Bouligeon, Mme Mauborgne, Mme Kamowski, M. Le Gac, Mme O'Petit, M. Blanchet, M. Besson-Moreau, Mme Pouzyreff, Mme Bergé, M. Rebeyrotte.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Cet amendement a été déclaré irrecevable après diffusion en application de l'article 98 du règlement de l'Assemblée nationale.

Exposé sommaire :

Cet amendement a pour but de permettre au Maire d’organiser et de renforcer librement son exécutif.

Dans les petites communes, il peut être difficile pour un Maire d’obtenir l’engagement de 30 % de l’effectif du conseil municipal pour assurer la charge d’adjoint.

Un maire peut faire le choix de limiter le nombre d’adjoints et d’attribuer des délégations moins chronophages à un plus grand nombre de conseillers municipaux.

La rédaction actuelle de l’article L2123‑24‑1 empêche de répartir les indemnités des postes d’adjoints non pourvus vers les conseillers délégués.

Par exemple, une commune ayant la possibilité d’élire 6 adjoints mais n’en désignant que 3 verra son enveloppe maximale réduite aux indemnités maximales du maire et de 3 adjoints et il sera impossible d’indemniser un quelconque conseiller délégué.

Avec cette nouvelle rédaction, les indemnités des 3 adjoints non désignés pourront être, par exemple réparties entre 8 conseillers délégués. Cette mesure permettra au maire de renforcer son exécutif avec différentes compétences sans alourdir l’enveloppe maximale.

A noter que l’on ne touche pas à la rédaction du II de l’article L2123‑24 afin de continuer à limiter l’enveloppe pour les exécutifs très restreints.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion