6 mai 2019

Proposition de résolution N° 1879

tendant à la création d'une commission d'enquête sur les risques psychosociaux dans les forces de gendarmerie et de la police nationales et l'évaluation des dispositifs de lutte contre le harcèlement, la dépression et le suicide au sein des structures de la gendarmerie et de la police nationales

Extrait

Mesdames, Messieurs, Les forces de sécurité intérieures connaissent depuis de nombreuses années une crise qui remet en cause l'accomplissement des missions régaliennes qui leurs sont confiées.

En effet, la police comme la gendarmerie sont ébranlées par des vagues de suicides, partie émergée de l'iceberg des risques psychosociaux, qui révèlent un malaise profond régnant dans leurs rangs.

Chaque mois est rythmé par des arrêts maladies, des dépressions, et parfois des suicides, sans qu'aucune mesure efficace et pérenne ne soit prise pour endiguer cette situation alarmante.

Ce sont 28 suicides qui depuis le début de l'année ont été recensés dans les rangs de la police, confirmant une nouvelle fois la persistance du mal-être général.

Le constat d'une surmortalité par suicide dans les rangs de la gendarmerie et de la police nationales est aujourd'hui sans appel.

Alors que le taux de mortalité par suicide dans la population française se porte à 14, 9 pour 100 000...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

1 commentaire :

Le 06/05/2019 à 11:32, strix a dit :

Avatar par défaut

Bonjour ,

encore une nouvelle commission , dont les résultats sont prévus pour ?

En attendant , les “ incompris” , certains médias et politiques vont-ils comprendre l’incidence de leurs actions et paroles vis à vis de nos forces de l‘ordre !

Etes-vous conscients de la société que vous avez malheureusement participé à transformer en individualisme forcené ? Chaque jour vous montrez l’exemple en critiquant vos opposants sans apporter la moindre proposition de solution.

Espérons que cette fois , vos suggestions apporterons , rapidement , un soulagement apprécié par nos gendarmes et policiers .

Cordialement.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion