⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Tous les résultats

Affiner par date : entre juin 2017 et août 2020

S'abonner aux résultats
de cette recherche

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS

Rechercher par législature

Affiner la recherche

Filtrer par type de résultat

Filtrer par type de séance

Filtrer par député

Filtrer par mot-clé

Résultats 1 à 16 sur 16 triés par date — trier par pertinence

Mission d'information sur l'impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l'épidémie de coronavirus-covid 19 en france - Intervention le 01/04/2020

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

Je veux, à mon tour, saluer les personnels soignants, qui se dévouent de façon extraordinaire, et les salariés, qui permettent à l'économie de tourner. Je veux témoigner, au nom du groupe La République en marche, de notre sympathie envers nos compatriotes frappés par la maladie. Les associations se trouvent en première ligne dans le combat contre le Covid-19. Nous voyons partout éclore des initiatives témoignant de la générosité des Français, soucieux de mettre leurs compétences et leur temps au service de leurs concitoyens. Cet engagement trouve les moyens de se réaliser au sein de la réserve sanitaire et de la réserve civique. Il dépasse largement le ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 04/07/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

Rapporteur spécial, avec Marie-Christine Verdier-Jouclas, de la mission Travail et emploi, j'ai pris connaissance de ce rapport avec le plus grand intérêt et écouté attentivement vos propos. Les critiques assez vives que vous adressez aux dispositifs de formation des demandeurs d'emploi justifient pleinement la réforme de la formation professionnelle, qualifiée de « copernicienne » par Muriel Pénicaud, et actuellement en discussion au Parlement. Le constat selon lequel le Plan 500 000 n'a pas amélioré le taux de retour à l'emploi des chômeurs est sidérant : un stagiaire sur deux seulement aurait eu accès à un emploi à la suite d'une formation, et moins ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 07/06/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre, rapporteur spécial pour le travail et l'emploi

Gilles Le Gendre Madame la ministre, je veux vous remercier pour vos explications, dans un moment manifestement charnière dans la politique de l'emploi. M. Quatennens a fait état de suppressions éventuelles de postes à Pôle emploi. Êtes-vous en mesure de confirmer le chiffre de 4 000 postes évoqué dans la presse ? Par ailleurs, lors de l'examen de notre mission dans le cadre du projet de loi de finances pour 2018, nous avions pu souligner les très grandes transformations opérées par Pôle emploi ces dernières années pour remplir ses missions avec plus de précision et d'efficacité. Quel défi lui assigneriez-vous dans le cadre de la nouvelle politique d'emploi, et notamment ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 07/06/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre, rapporteur spécial pour le travail et l'emploi

Gilles Le Gendre Comme Marie-Christine Verdier-Jouclas l'a précisé en introduction, la spécificité de l'exercice qui nous réunit consiste à évaluer une mission en pleine transformation, du fait des orientations nouvelles que le Gouvernement et la majorité ont souhaité lui donner depuis un an. Il n'est pas question de détailler ici ces transformations, nous voulons simplement braquer le projecteur sur trois sujets pour lesquels le croisement de l'analyse de l'exécution budgétaire de 2017 et des transformations évoquées avec vos explications se révélera pertinent. Premier sujet : les contrats aidés et leur articulation avec les crédits d'IAE. À la suite du rapport de ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 13/02/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

Je souscris totalement à vos propos : le cadre et les règles jouent un rôle déterminant. Tout le monde sait, néanmoins, que certains hommes et certaines femmes sont incapables de diriger les autres, en tout cas dans l'optique moderne que vous appelez de vos voeux, c'est-à-dire en introduisant dans leurs équipes un niveau suffisant de dialogue, de coopération et de travail collectif. C'est vrai dans le privé comme dans l'administration, y compris à des niveaux extrêmement élevés de la hiérarchie. Les règles et les pesanteurs du secteur public n'aident pas, mais il y a in fine un problème lié au comportement et à la mentalité d'individus qui n'ont pas ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 13/02/2018

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

Vous avez indiqué que l'enjeu principal de la transformation de l'action publique était de faire évoluer le management. Or je suis précisément l'un de ceux qui regrettent que ce ne soit pas l'un des grands chantiers de ce plan d'action. On peut certes soutenir qu'il s'agit d'une problématique transversale, qui participe à la fois des ressources humaines et de l'évaluation ; il me semble néanmoins que cette transformation managériale est un prérequis à l'aboutissement des autres chantiers. Pour prendre l'exemple du secteur privé, la tendance dominante de ces dernières années a consisté à dissocier l'expertise des capacités managériales ; dans la sphère ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 28/11/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

À l'issue de cette audition, je crois qu'il est bon de rappeler que les cinq parlementaires – trois députés et deux sénateurs – qui sont membres de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts, ne jouent pas un rôle différent des autres commissaires dans le choix du directeur général. Le Parlement se doit de protéger la Caisse, comme cela a été souligné à maintes reprises par Éric Lombard. Mes collègues Gilles Carrez et Jacques Savatier qui sont, eux aussi, membres de la commission de surveillance, voudront peut-être intervenir à ce sujet. Ce rôle du Parlement est absolument essentiel et nos discussions montrent qu'il mériterait peut-être ...

Consulter

Commission des affaires sociales - Intervention le 31/10/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

Je m'insère dans la discussion de la commission des affaires sociales pour indiquer que je suis très favorable à cet amendement, même si je ne pourrai malheureusement pas participer au scrutin. Il représente un aspect que nous n'avons peut-être pas suffisamment souligné durant la commission élargie : dans le domaine de l'emploi, encore plus que dans tous les autres domaines, nous avons besoin d'introduire progressivement dans l'action publique cette culture de l'expérimentation et de l'évaluation. Nous avons une occasion rêvée de le faire ici, sur des montants qui restent raisonnables et sur un sujet qui en vaut vraiment la peine. Je rejoins Mme Monique Iborra ...

Consulter

Commission élargie : finances - affaires sociales - Intervention le 31/10/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre, rapporteur spécial de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire

Gilles Le Gendre Monsieur le président, madame la ministre, chers collègues, j'ai l'honneur de vous présenter le rapport de cette mission en mon nom et en celui de ma co-rapporteur, Marie-Christine Verdier-Jouclas, qui elle-même le défendra en séance, la semaine prochaine. L'enjeu de la politique de l'emploi engagée par notre gouvernement et notre majorité se résume en quelques chiffres simples : La France doit créer, en termes réels, un million d'emplois sur la durée du quinquennat pour ramener, comme nous nous y sommes engagés, le taux de chômage de 10 % à 7,5 % de la population active, et si possible moins. Aujourd'hui, notre pays compte 5 millions d'actifs de faible ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 12/10/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

Notre rôle est aussi de faire oeuvre de pédagogie. Il faut faire comprendre à notre pays qu'une épargne fléchée, cela peut être intelligent, mais qu'une épargne administrée de manière trop serrée est contraire aux lois de l'économie. Penser qu'il y aura des dispositifs magiques, et que nos mesures garantiront à 100 % l'amélioration du financement de l'économie, ce n'est pas vrai ! Nous créons un environnement – fiscal, mais pas seulement, puisqu'il y a aussi le droit du travail, de la formation... Sur le fond, l'IR-PME pose un vrai problème. Pour rassurer l'épargnant, l'investissement doit être intermédié ; or, de ce fait, il perd une grande partie ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 11/10/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

Une réponse rapide à notre collègue Valérie Rabault qui répondait à Amélie de Montchalin. Je ne peux pas laisser dire que nous nous contentons de réaliser des économies budgétaires en remettant aux calendes grecques la politique du logement. Il se trouve que la baisse des APL a été décidée bien avant que nous accédions au pouvoir ; et nous sommes bien payés pour savoir ce qu'il nous en a coûté de tenir la promesse sur laquelle vous vous étiez engagés. Quant à la politique du logement, nous la menons effectivement de front en intégrant la baisse des APL dans le budget puisque, comme vous le savez, nous sommes en train de la compenser par une baisse des ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 10/10/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

Depuis le début de cette discussion, les critiques fusent sur nos deux flancs. De notre flanc droit nous sont adressés deux reproches contradictoires : d'une part, on nous reproche de ne pas avoir découpé les réductions de dépenses en cinq parts égales dès cette année, tout en dénonçant, d'autre part, notre brutalité et notre manque de subtilité. Quant aux critiques venues de notre flanc gauche, elles sont inspirées par l'idée que nous devrions dépenser encore davantage pour faire fonctionner un État qui s'est pourtant montré au fil du temps de moins en moins performant. Ce faisant, vous mettez exactement le doigt sur ce à quoi nous souhaitons parvenir ...

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 03/10/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

Je voudrais m'adresser autant à l'Européen convaincu que vous êtes qu'au ministre des finances, en posant une question qui n'est peut-être pas exactement en relation avec les matières abordées depuis le début de cette réunion. Vous n'avez pas évoqué les conventions démocratiques que nous allons lancer en France et, je l'espère, dans de nombreux autres pays européens l'année prochaine. J'aimerais que vous nous disiez, d'un point de vue peut-être très personnel, comment vous voyez leur contenu.

Consulter

Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Intervention le 12/07/2017

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Gilles Le Gendre

J'aimerais solliciter votre expérience sur la question, cruciale pour nous, de la programmation budgétaire pluriannuelle. Nous avons dans ce domaine des ambitions élevées, qui se manifesteront à l'automne. Nous sommes convaincus du caractère fondamental de cet enjeu, non seulement pour clarifier et solenniser les engagements budgétaires que nous prenons envers nos concitoyens, notamment en termes de baisse simultanée de la dette, des déficits, des impôts et des dépenses, mais aussi et surtout parce que nous considérons que l'efficacité de l'action publique, qui est au coeur de notre politique et qui est de nature, je pense, à recueillir un large consensus ...

Consulter