Jean-Carles Grelier

, député LR de la 5ème circonscription de la Sarthe

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • 119 Rue de Malpalu 72000 Le Mans
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
  • Collaborateurs :
    • M. Guillaume Cotenceau
    • M. Vincent Gomas

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
121Total1274
0adoptés46
49rejetés786
7tombés80
6retirés121
51non soutenus140
7irrecevables86
1en attente15

Derniers commentaires concernant les travaux de Jean-Carles Grelier Flux rss

Proposition de loi N° 298, Laïc1 a dit le 14/05/2018 :

Avatar par défaut

"Rien n'y fait : 2 millions de Français, âgés de 15 à 25 ans, ne sont actuellement ni en formation ni au travail." Ils font quoi alors, ils mendient dans les rues ?

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 298, Anonyme a dit le 14/05/2018 :

Pourquoi pas, mais il faut surtout revaloriser l'enseignement dispensé dans les sections techniques et technologiques! Les allemands qui ont des diplômes technologiques parlent parfaitement l'anglais, par exemple!

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 691, Jean Sivardière, FNAUT a dit le 14/03/2018 :

Avatar par défaut

Votre proposition de loi est dangereuse. Une limitation générale à 80 km/h sur les routes secondaires est claire, plus facile à comprendre et à faire respecter que du sur-mesure. Si votre proposition de loi était acceptée, il y aurait toujours autant de morts sur les routes alors que la limitatio...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Proposition de loi N° 753, ahramir a dit le 13/03/2018 :

Avatar par défaut

Ah oui quand même... Donc c'est la loi qui dit qu'on applique la loi seulement si ca nous arrange, c'est ca ? Dans le cas contraire on suspend la mise en conformité et on ouvre un "dialogue" dont la seule contrainte est d'assurer "la pérennité de l'activité" ? Waouh ! Quel culot !

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 6 commentaires