Patrice Perrot

, député LREM de la 2ème circonscription de la Nièvre

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Questions orales    Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
    • Permanence parlementaire 12 Route de La Machine 58300 Saint-Léger-des-Vignes 03 86 30 69 20
  • Collaborateurs :
    • Mme Delphine Fleury
    • Mme Catherine Maligne
    • Mme Isabelle Maligne-Perruchot

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses derniers dossiers

Ce député n'a pris la parole sur aucun dossier en hémicycle.

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
0Total72
0adoptés29
0rejetés3
0tombés1
0retirés26
0non soutenus2
0irrecevables11

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur 5 mois)

Aucun mot-clé trouvé

Tous ses mots

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Ce député n'a déposé aucun rapport.

Ses dernières propositions de loi

Ce député n'a déposé aucune proposition de loi.

Toutes ses propositions de loi cosignées

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Derniers commentaires concernant les travaux de Patrice Perrot Flux rss

À propos d'une question écrite du 26/09/2017, Hugues a dit le 06/11/2017 :

Avatar par défaut

Le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) a publié dans la revue Lancet Oncology une évaluation de la dangerosité de cinq pesticides. Deux d'entre eux sont désormais classées "cancérogènes possibles", trois autres "cancérogènes probables", le dernier échelon avant "cancérogène cer...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

À propos d'une question écrite du 26/09/2017, Chantal BENMUSSA a dit le 05/10/2017 :

Avatar par défaut

suis entièrement d'accord sur l'obligation de constat en amont et en aval effectué par un des conseillers municipaux je suis propriétaire en résidence principale d'une habitation en bout de chemin fréquentée régulièrement par des forestiers (bois de Saint-Marc 58230 entre autre) Après chaque pas...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires